AccueilSavoieMéry : Un nouveau siège porteur de symboles pour le groupe savoyard Alphi

TERRITOIRES Méry : Un nouveau siège porteur de symboles pour le groupe savoyard Alphi

Tout en poursuivant son développement, le groupe savoyard, spécialiste du coffrage, offrant du sur-mesure adapté à chaque projet de construction, s’attache au bien-être au travail tout comme à la sécurité sur les chantiers.
Méry : Un nouveau siège porteur de symboles pour le groupe savoyard Alphi
© DR - Un spectacle d’acrobatie à mis en valeur le nouveau bâtiment lors de son inauguration.

Savoie Publié le ,

Alphi ne se sera guère éloigné de sa base d’origine pour implanter son nouveau siège social, passant de la commune de Viviers-du-Lac à celle voisine de Méry, sur la partie d’extension du parc d’activité d’Hexapôle, proche d’Aix-les-Bains et guère plus éloigné de Chambéry.

C’était le souhait de son fondateur (en 1995), Edmond Souvignet, et de ses fils qui ont pris sa suite (Alexandre, PDG, et Philippe directeur général) de rester ancré en Savoie, tout comme pour l’installation, il y a six ans, de son importante plate-forme logistique (dépôt de matériel, bureaux et zone de stockage) à Saint-Genix-les-Villages.

Un outil indispensable pour gérer les flux et proposer une gamme complète de système de coffrage permettant d’apporter une réponse sur-mesure à chaque projet de ses clients, PME locales, nationales et principales majors de la construction.

Tous se reconnaissent dans la vision de l’entreprise centrée sur l’innovation et la et l’amélioration des conditions de travail des hommes sur les chantiers, en particulier en termes de sécurité et de lutte contre la pénibilité et pour la performance.

Avec succès, puisque le groupe, devenu leader sur son marché, n’a cessé de progresser, doublant son chiffre d’affaires en trois ans, de même que son effectif, atteignant la centaine, ce qui a justifié la construction de son nouveau siège, ouvert il y a quelques mois et inauguré en octobre.

Open-spaces…

Le bâtiment, réalisé par Pelletier (également présent sur Hexapôle), a été conçu autour des valeurs du « care management ». L’ensemble des collaborateurs Alphi, tous sites confondus, a été impliqué dans sa création, fin de concevoir un espace pour bien vivre et travailler ensemble. Un résultat du « bon sens collectif » qui n’oublie pas l’individuel avec des open-spaces favorisant l’échange mais aussi la possibilité de pièces fermées plus propices à la concentration, des salles de réunions toutes équipées pour les visio-conférences…

Les espaces communs et de détente ont été pensés et intégrés sur les différents niveaux du bâtiment. Dès l’entrée, un mur végétal dépolluant, un espace cuisine/repas/convivialité accessible à tous, une table transformable en option ping-pong, un mini amphithéâtre ouvert à tout type de partages, comme l’accueil de startups. À l’étage, une salle de sports équipée, un espace de sieste au plafond céleste, un roof top utilisable au quotidien. Un souci de haute qualité environnementale et énergétique, lieu d’accueil ouvert sur le territoire…

 "Lorsque l’on prend soin de ses équipes, on prend soin de ses clients, de ses fournisseurs mais aussi de son territoire", affirme Alexandre Souvignet, soulignant aussi la volonté d’assurer au siège une haute qualité environnementale et énergétique.  

A cet égard, est programmé l’équipement de l’ensemble de ses bâtiments d’Alphi en panneaux photovoltaïques. De la part d’un groupe, fort du soutien de ses partenaires financiers et la nouvelle levée de fond intervenue en juillet dernier, vise à terme (avec aussi le rachat de Damois (Grésy-sur-Aix), le statut d’ETI (entreprise de taille intermédiaire), il s’agit out à la fois de poursuivre son développement tout en s’inscrivant dans la transition écologique.

 

Alphi en chiffres...

100 collaborateurs, 30 M€ de chiffre d’affaires en 2021 ;  3 filiales en Suisse, au Luxembourg et au Qatar ; 1500 m² pour le nouveau siège à Méry, 1 pôle logistique à Saint-Genix-les-Villages;  2 agences à Paris et Bordeaux ; 26 brevets déposés, 1 500 chantiers par an traités sur le territoire national, 50 000 m² de coffrage produit chaque année ; parc matériel : 80 000 étais, 200 000 m² de coffrage, 2 000 tonnes d’étaiement.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?