AccueilActualités2021, une année record pour le chauffage au bois

2021, une année record pour le chauffage au bois

Le syndicat français des chaudiéristes biomasse (SFCB) a communiqué ses chiffres pour l’année 2021. Et ils sont très bons.
2021, une année record pour le chauffage au bois
SFCB

Actualités Publié le ,

L’année 2021 aura été très positive pour toutes les énergies bois. Elles ont bénéficié d’un contexte conjoncturel et réglementaire favorable, boosté par l’augmentation des prix des énergies fossiles et électriques, et par les aides à la rénovation énergétique.

Augmentation globale de 103% pour les chaudières au bois

Entre 2020 et 2021, tous les types de chaudières ont progressé, avec une augmentation globale de +103%. Le dernier semestre 2021 a été particulièrement dynamique. Il représente plus de 31% des ventes annuelles, alors qu’en 2020 il n’en représentait que 28% et 27% en 2019.

Contrairement aux années précédentes, tous les types de chauffage ont connu une augmentation des ventes. Les chaudières au granulé ont augmenté de +119%, suivi des chaudières mixtes granulés-bûches avec +103% d’augmentation. Les ventes de chaudières à plaquettes et bûches sont aussi en croissance respectivement de 5% et 11%.

Sans surprise, le granulé est encore en tête cette année avec un doublement des ventes de chaudières à granulé. Celles-ci passent de 14 000 unités vendues, à 31 000, représentant ainsi une croissance de 120%. Les modèles les plus prisés sont ceux offrant des puissances inférieures à 36 kW avec une croissance de 120 %. En jeu, les aides de l’Etat qui sont majoritairement attribuée aux installations domestiques.

Du mieux pour les chaudières à bûches

Après des baisses successives les années précédentes, les chaudières à bûches connaissent une embellie sur l’année 2021 avec une croissance de 11%. Cette croissance concerne uniquement les petites puissances avec un peu plus de 2000 appareils vendus pour les modèles inférieurs à 36 kW contre 1800 l’année d’avant. Par ailleurs, les chaudières à plaquettes connaissent elles aussi une vraie embellie sur les fortes puissances. Alors qu’elles étaient en baisse en 2019 et 2020 respectivement de -11% et -13%, elles remontent, notamment sur les puissances supérieures à 300 kW.

2022, encore mieux?

La sortie du fioul et du gaz va encore dynamiser le marché des chaudières bois toute puissance confondue en 2022. "Les constructeurs de chaudières mettent les bouchées doubles pour se structurer et former de nouveaux installateurs afin d’être en mesure de suivre les nouveaux records de ventes que laisse présager ce millésime 2022. Le chauffage au bois par boucle d’eau chaude va donc poursuivre sa participation active à la décarbonation de la production de chaleur en France", précise le SFCB.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 mai 2022

Journal du12 mai 2022

Journal du 05 mai 2022

Journal du05 mai 2022

Journal du 28 avril 2022

Journal du28 avril 2022

Journal du 21 avril 2022

Journal du21 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?