Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

3 questions à Damien Gallet, co-gérant de la société Gallet Architectes

le - - Rhône

3 questions à Damien Gallet, co-gérant de la société Gallet Architectes
© Gallet Architectes - "Nous avons gagné un concours pour un groupe scolaire de 2 200 m2 à Trévoux

Damien Gallet est aussi architecte conseiller au CAUE Rhône Métropole. À ce titre, il conseille les particuliers lors de rendez-vous gratuits, mais peut aussi informer les élus et les professionnels du Bâtiment.

Quel regard portez-vous sur la construction bois ?

C'est très satisfaisant de travailler une matière renouvelable qui pousse naturellement. La filière sèche permet aussi de préfabriquer beaucoup d'éléments en atelier et donc de limiter les déchets et nuisances de chantier. Le bois implique de travailler différemment avec un côté assemblage.

Sur quels projets êtes-vous impliqué ?

Nous avons gagné un concours pour un groupe scolaire de 2 200 m2 à Trévoux avec des matériaux bois biosourcés. Ce projet possède une ossature bois, une isolation en bottes de paille et un enduit intérieur en terre. Nous avons également conçu le projet de la mairie d'Orliénas autour d'une dalle béton, d'une ossature et charpente en bois, et d'une vêture en zinc. Ces bâtiments seront à énergie positive. Le bois garantit une performance énergétique de qualité en assurant une très bonne isolation. Grâce notamment au travail de sensibilisation mené par le CAUE, les élus sont plutôt ouverts à la construction bois. Sur le marché des maisons individuelles, le bois reste un peu plus cher qu'une maison conventionnelle en parpaings.

Qu'est-ce qui freine encore le développement de la construction bois ?

Le prix est évidemment l'un des freins principaux. On reproche aussi au bois posé en bardage de mal vieillir, avec un aspect grisonné pas très apprécié. Mais il faut rappeler qu'un projet en bois ne signifie pas forcément que le bois est très visible. C'est le cas avec l'ossature bois. En tant qu'architecte, j'aime aussi le bois car il permet d'avoir un seul interlocuteur, le charpentier, pour toute la partie clos couvert, à savoir les murs, la toiture, les menuiseries extérieures et l'étanchéité à l'air.




Séverine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer