Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

3 questions à Dominique Guiseppin, président de la Capeb Auvergne-Rhône-Alpes

le - - CAPEB

3 questions à Dominique Guiseppin, président de la Capeb Auvergne-Rhône-Alpes
© CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes

Face aux nouveaux enjeux auxquels les artisans sont confrontés, la Capeb doit défendre les intérêts collectifs, mais aussi apporter des réponses individuelles avec une offre de services. Pour rappeler ses engagements et ses missions, une campagne est déployée dans toute la France depuis le 8 octobre. Décryptage avec Dominique Guiseppin, président de la Capeb Auvergne-Rhône-Alpes.

Dans quel contexte s'inscrit votre campagne de communication ?

Concurrence accrue, pratiques déloyales, poids des normes, tâches administratives lourdes, révolution numérique, incertitudes économiques et législatives… Voilà ce à quoi les artisans sont confrontés aujourd'hui. Pour faire face à ces bouleversements, les artisans ont besoin d'être accompagnés pour continuer à exercer leur métier car, s'ils possèdent des savoir-faire, ils doivent aussi revêtir la casquette de chefs d'entreprise. Or, pour gérer la comptabilité, manager une équipe, développer une stratégie commerciale… il faut recevoir du soutien. Le rôle de la Capeb est de briser le sentiment d'isolement, voire même parfois d'abandon des artisans et, surtout, de leur donner des outils pour relever les défis économiques et environnementaux, pour réussir leur transition numérique, pour trouver des relais de croissance… Nous avons mené une enquête pour mieux connaître les attentes des artisans vis-à-vis de notre organisation professionnelle. Les chefs d'entreprise souhaitent en priorité des prises de position visibles et offensives dans le débat public (46 %), des services clairement définis (43 %) et des dispositifs leur permettant d'améliorer leur business (35 %).

Quels messages voulez-vous faire passer ?

Nous défendons un modèle d'entreprise basé sur les valeurs du métier et les valeurs humaines et nous voulons qu'il puisse continuer à vivre demain. Aussi nous partons en campagne pour réaffirmer notre détermination à défendre les artisans et à répondre à leurs besoins. Nous voulons leur rappeler que nous leur proposons un accompagnement personnalisé tout au long de la vie de leur entreprise, pour les aider à gérer et développer leurs activités. 62 % des artisans du Bâtiment ont une bonne opinion de notre organisation. De plus, nous avons une notoriété spontanée de 50 % et une notoriété assistée de 82 %. Nous devons désormais mieux faire connaître notre offre de contenus et de services. Notre force, c'est notre présence au plus près des artisans dans chaque département. Nous sommes ainsi en mesure d'écouter leurs besoins précis et de leur apporter un accompagnement de proximité et sur-mesure. Nous avons opté pour une nouvelle forme de syndicalisme : le syndicalisme de solutions.

Qu'entendez-vous exactement par-là ?

Nous sommes sur les deux fronts en étant un syndicat professionnel et une société de services. Notre mission consiste, d'une part, à défendre les intérêts des artisans auprès des pouvoirs publics et, d'autre part, à offrir des solutions concrètes aux artisans sur les questions techniques et juridiques, la formation… La Capeb a une utilité collective et une utilité individuelle. De plus, le syndicalisme de solutions permet de se nourrir du terrain pour comprendre les difficultés et imaginer les bonnes réponses afin d'avoir tous les arguments pour militer et dialoguer avec les plus hautes instances et ainsi faire bouger les lignes. Notre campagne souligne d'ailleurs nos trois piliers d'action : « Vous conseiller, vous accompagner, vous défendre ».




Séverine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer