Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

3 questions à Eddie Gilles-Di Pierno, président de l'association Patrimoine Aurhalpin

le - - Actualités

3 questions à Eddie Gilles-Di Pierno, président de l'association Patrimoine Aurhalpin
DR

Destinés à promouvoir le patrimoine dans toute sa diversité et à encourager les initiatives locales, les Prix aurhalpins du patrimoine ont récompensé dix lauréats de la région lors d'une soirée dans les locaux de l'Institut franco-chinois.

Quelles sont les missions de Patrimoine Aurhalpin ?

Créée en 1983, notre fédération rassemble tous les acteurs du patrimoine : associations, professionnels, sites patrimoniaux, institutionnels, collectivités et individuels. Elle les met en lien afin qu'ils travaillent ensemble, et elle leur apporte un soutien technique. Patrimoine Aurhalpin anime le réseau régional, organise des conférences, des journées d'informations et des commissions thématiques : patrimoines industriel, funéraire, thermal, militaire, mais aussi musées locaux et lieux de collection. Avec ses 450 adhérents, l'association est également un centre de ressources avec une base de données qui comporte plus de 5 000 contacts dans la région. Chaque année, elle publie un ouvrage de clés de gestion du patrimoine, qu'elle offre aux 5 500 communes de la région. Le dernier vade-mecum portait sur la requalification des lieux de cultes, tandis que le prochain évoquera les performances énergétiques dans les bâtiments anciens.

Comment se déroule le concours des Prix aurhalpins du patrimoine ?

Ils existent depuis 1995. Ils renforcent le partenariat avec les mécènes que sont la Région, EDF et Groupama et valorisent des actions de longue durée, autour desquelles des gens se mobilisent souvent pour sauver un site ou un élément patrimonial. Le concours est ouvert à tous les acteurs du patrimoine : collectivités locales, établissements publics, associations, particuliers, etc. L'opération doit être située sur le territoire de la région Auvergne-Rhône-Alpes et être ouverte au public. Les projets doivent concerner des opérations du patrimoine monumental, archéologique, historique scientifique, industriel, artistique, artisanal ou paysager, ancien ou contemporain, à l'exclusion de tout aménagement intérieur à usage personnel.

Cette année, 74 dossiers de candidature ont été reçus. Un jury de 22 personnes a décerné les prix dans cinq catégories. Une dotation de 6 000 € a été remise aux lauréats et 1 000 € ont été attribués aux mentions.

Qui a gagné ?

Le trophée EDF a été remporté par la commune de Murol, dans le Puy-de-Dôme, pour la mise en valeur des remparts de l'enceinte extérieure du château. Le prix « Savoir-faire du conseil régional » par Besse Baudoin, dans le Cantal, pour la restauration de l'église de Saint-Julien à Ussel. Le prix « Projet » par la commune de Sainte-Croix-en-Jarez, dans la Loire, pour la rénovation de l'ancienne église médiévale de la Chartreuse et de ses alentours. Le prix « Réalisation » par la commune de Belleville-sur-Saône pour la restauration des parties extérieures de l'église Notre-Dame. Le prix « Patrimoine industriel et scientifique Groupama » par l'association Patrimoine mécanique et savoir-faire au pays d'Ambert, dans le Puy-de-Dôme, pour la rénovation fonctionnelle et l'exposition de quatre tracteurs centenaires. Enfin, le coup de cœur du jury a été décerné à la commune de Seyssel, dans l'Ain, pour la valorisation patrimoniale des archives.




Agnès GIRAUD-PASSOT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer