AccueilRhône3 questions à Frédéric Girardon, co-directeur général de BigMat Girardon Matériaux

3 questions à Frédéric Girardon, co-directeur général de BigMat Girardon Matériaux

L'entreprise familiale co-dirigée par trois frères, Didier, Frédéric et Nicolas, affirme ses engagements RSE à travers une série d'actions. Mot d'ordre de la démarche : #RSE J'AGIS.
3 questions à Frédéric Girardon, co-directeur général de BigMat Girardon Matériaux
BigMat Girardon

Rhône Publié le ,

Quelle est la genèse de votre démarche RSE ?

Notre entreprise fêtera l'an prochain ses 50 ans et certaines valeurs font partie de notre héritage. Intrinsèquement, nous avons une vision et des convictions proches des engagements RSE. Avec nos clients et nos 350 collaborateurs, nous partageons des valeurs fortes comme l'excellence, la solidarité, la convivialité... Nous voulons faire perdurer, enrichir et véhiculer ce socle de valeurs avec la démarche #RSE J'AGIS qui fait écho à la signature d'entreprise de Bigmat « Dans tout projet, l'humain aussi ça compte ». Notre premier engagement portait sur le respect de l'environnement. Nous avons fait le choix de ne plus utiliser de gobelets plastiques jetables. Nous en consommions environ 400 000 par an ! Nous avons changé les machines pour qu'elles puissent être utilisées avec un mug en terre cuite et avons offert un mug à chaque salarié. Cette action a été baptisée « Mon entreprise m'offre un mug, je l'utilise et #J'AGIS ! ». Et logiquement, nous nous sommes adressés à une entreprise régionale pour acheter ces mugs en faisant appel au fabricant drômois de porcelaine Revol.

Sur quel sujet porte l'épisode 2 de #RSE J'AGIS ?

Nous nous sommes intéressés à un sujet de société avec l'égalité femmes-hommes. Nous avons mesuré et publié le bon résultat de 91/100 à l'index égalité femmes-hommes du Ministère du Travail, mais avons voulu aller plus loin que cette obligation légale. Dans l'entreprise, c'est la compétence qui prime et des possibilités d'évolution sont offertes à tous. C'est ce que clame cet épisode 2 intitulé « Chacun(e) a ses chances dans l'entreprise # RSE J'AGIS ». Nous avons partagé sur notre blog interne et les réseaux sociaux les témoignages de deux de nos salariées qui ont gravi les échelons. C'est important de donner envie et de montrer qu'il y a des opportunités dans notre entreprise. Dans le secteur du négoce de construction où il est difficile d'attirer des candidatures de femmes, ces exemples peuvent casser l'image peu attractive de nos métiers. Pour attirer plus de femmes, nous allons rédiger avec les managers une charte des bonnes pratiques pour garantir dès l'embauche l'égalité et la mixité.

Nous préparons l'épisode 3 pour début 2021 et nous aborderons une thématique transport. Nous présenterons nos investissements dans des véhicules et matériels électriques. Nous avons, par exemple, une vingtaine de Renault Zoé sur notre centaine de véhicules et nous comptons 40 % de chariots électriques dans notre parc. Nous accélérons aussi le renouvellement de nos camions. En menant un travail d'optimisation de nos trajets, nous avons également réduit de 500 000 km la distance parcourue par an et donc réalisé des économies puisque le coût du km est d'environ 3€. Cela prouve que l'investissement RSE est un vrai cercle vertueux avec une dimension économique, écologique mais aussi humaine. Dans le cas présent, moins de kilomètres parcourus, c'est moins de fatigue pour nos salariés.

Comment vos collaborateurs et partenaires accueillent-ils ces actions ?

Nos actions commencent à trouver un écho chez nos fournisseurs et la RSE devient un sujet d'échange. Je crois qu'il y a un mouvement de fond porté par les entreprises. Du côté de nos salariés, nous espérons amener un sentiment de fierté.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?