Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

3 questions à Frédéric Pradal / Fondateur de la plateforme Bativigie

le - - Actualités

3 questions à Frédéric Pradal / Fondateur de la plateforme Bativigie

Économiste du bâtiment, Frédéric Pradal crée la plateforme Bativigie à l'automne 2015, en réponse à la sollicitation d'un promoteur redoutant le durcissement des sanctions pénales à l'encontre des donneurs d'ordre et maîtres d'ouvrage qui auraient des salariés en situation illégale sur leurs chantiers.

Quel bilan tirez-vous quatre ans après le lancement de Bativigie ?

Bativigie est aujourd'hui présent sur l'ensemble du territoire français et sur plusieurs milliers de chantiers de construction. Depuis le lancement de la plateforme, nous avons déjà contrôlé plus de 6 000 chantiers. Nous avons plusieurs types de clients car, à partir du moment où un maître d'ouvrage privé ou public ou bien une entreprise générale qui prend un marché est donneur d'ordre, il est susceptible de devenir notre client. Il aura en effet une multitude de sous-traitants et il devra obligatoirement s'assurer qu'ils sont en conformité avec la loi. Nous avons en tout cas signé des contrats-cadres avec de grandes sociétés, car notre plateforme reste unique sur le marché.

Notre base de données Bativigie intègre en effet, sous forme dématérialisée, l'ensemble des documents de chaque salarié : carte d'identité, attestation Urssaf, lettre de mission pour un intérimaire… ainsi que des documents spécifiques si l'entreprise est étrangère. Les opérateurs de contrôle, choisis par le donneur d'ordre, interviennent avec un smartphone ou une tablette préalablement équipés de l'application Bativigie. À la suite de l'opération de vérification d'un salarié, tous les flux d'information et procédures sont activés en temps réel : signalement du contrôle, rapports d'incident, mises en demeure, courriers recommandés…

L'application Bativigie est désormais connectée à la carte d'identification professionnelle des salariés du BTP. Qu'est-ce que cela change ?

Pour la carte BTP, il y a un réel problème de compréhension de la part des donneurs d'ordre et des maîtres d'ouvrage. Ils pensent qu'ils peuvent valider qu'ils n'ont pas de travailleur illégal sur leurs chantiers par la grâce d'un simple contrôle de la carte BTP et qu'ils sont ainsi dédouanés. C'est totalement faux et c'est un réel souci. La carte BTP ne suffit pas ; il faut aller bien au-delà. Pour les aider, nous avons intégré de nouvelles fonctionnalités et process, entièrement adaptés à la nouvelle carte d'identification professionnelle du BTP. La première étape de chaque contrôle consiste à scanner la carte au moyen de notre application. Notre point fort réside dans la traçabilité des contrôles. Bativigie est la seule application à offrir cela pour tous les intervenants présents sur les chantiers, y compris les artisans chef d'entreprises et les auto-entrepreneurs, qui ne sont pas éligibles à la carte.

Comment envisagez-vous l'avenir de Bativigie ?

Nous avons lancé une nouvelle plateforme baptisée Activigie au mois de septembre 2018. Cette nouvelle offre est destinée à toutes les entreprises qui font appel à des personnels en sous-traitance au-delà d'un seuil de 5 000 € annuel, quel que soit le secteur d'activité dans lequel elles interviennent. Comme cette solution logicielle est plus récente que Bativigie, elle intègre des fonctionnalités que l'on ne trouve pas sur son aînée, comme la géolocalisation par exemple. L'avenir passera donc par le rapprochement des deux solutions logicielles, qui ne feront plus qu'une à terme, d'ici 12 à 18 mois, même si elles garderont leurs noms respectifs.




Jacques DONNAY
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer