Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

3 questions à Jean-Claude Michel, président du conseil de surveillance d'Alila

le - - Rhône

3 questions à Jean-Claude Michel, président du conseil de surveillance d'Alila
DR

« La question du digital devient essentielle dans les métiers du Bâtiment ». Au lendemain de la reconduction de la convention de mécénat liant le Groupe Alila aux Compagnons du Devoir et du Tour de France, le président du conseil de surveillance du groupe spécialisé dans la construction de logements intermédiaires et conventionnés revient sur les enjeux de cette relation très étroite.

Pour quelles raisons le Groupe Alila a t-il souhaité s'engager aux côtés des Compagnons du Devoir et du Tour de France ?

Tout simplement parce que la politique de mécénat d'Alila consiste, bien entendu, à s'occuper des gens qui habitent dans les appartements que nous réalisons, mais aussi des gens qui les construisent. Nous avons donc voulu mettre en avant les Compagnons du Devoir et du Tour de France qui sont, en fait, les apprentis et les futurs constructeurs de nos appartements. Nous sommes entourés de partenaires, parmi lesquels on retrouve les architectes, les entreprises de construction… Et c'est aussi notre devoir de susciter des vocations et d'améliorer la qualité de la formation des jeunes, pour que ces entreprises partenaires trouvent sur le marché des professionnels qualifiés et compétents pour travailler avec eux dans le futur.

Concrètement, comment ce partenariat se traduit-il sur le terrain ?

Dès la première année, il s'est traduit par la mise en œuvre d'un système de parrainage, qui a concerné quinze élèves des Compagnons du Devoir. Chacun d'entre eux était accompagné par l'un de nos collaborateurs, qui l'a suivi pendant toute son année d'études. Tous ces binômes se rencontraient au moins une fois par mois, afin que nos collaborateurs soient en mesure de répondre régulièrement aux questions techniques que pouvaient se poser les jeunes, mais aussi pour les aider à trouver des stages. Il y a eu tout un travail d'assistance très concret. Mais à l'avenir, nous souhaitons aller encore plus loin. Cela va passer notamment par un effort intense sur la question du numérique. Les métiers du Bâtiment n'échappent pas à la tendance actuelle et se digitalisent de plus en plus. Nous pensons donc qu'il est important de familiariser les apprentis avec ces outils très en amont dans leur formation. Pour cela, nous avons d'ores et déjà financé, à hauteur de 26 000 €, l'acquisition de matériels qui sont venus équiper une salle dédiée au digital : quinze postes informatiques, deux traceurs, des logiciels de construction et cinq paires de lunettes 3D.

Envisagez-vous d'autres développements à plus long terme ?

Oui, tout à fait. Nous avons d'ailleurs créé un groupe de travail avec les enseignants et la direction des Compagnons du Devoir et du Tour de France, qui va plancher sur l'évolution des différents métiers du Bâtiment. À partir de ces échanges, nous souhaitons déterminer dans quelle mesure nous pouvons ajuster et adapter la formation très en amont, mais aussi comment nous, en tant qu'entreprise, pouvons apporter notre savoir-faire à la formation des élèves. Pour le moment, nous travaillons à déterminer les conditions qui nous permettraient de partager la même vision sur l'évolution de nos métiers. Car pour l'heure, elle n'est pas identique et nous devons donc définir le cadre d'une vision commune. Il s'agira de préciser ce que nous pouvons amener en termes de pédagogie, mais aussi de collaborations entre entreprises et enseignants pour que tous les élèves sortant de formation se trouvent à l'aise dans l'entreprise et maîtrisent les compétences et les technologies nécessaires à l'évolution de ces métiers.




Jacques DONNAY
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer