Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

3 questions à Maxime Vallet, responsable formation à l'école La Mache

le - - Actualités

3 questions à Maxime Vallet, responsable formation à l'école La Mache
DR

À l'automne 2017, l'école de La Mache a inauguré une nouvelle formation de « Chef de projet en automatisation et robotique industrielle » pour répondre aux besoins croissants des entreprises. Maxime Vallet, le responsable de cette formation, revient sur la mise en œuvre de ce programme.

Pourquoi cette formation, et en quoi intéresse-t-elle les entreprises du secteur du BTP ?

L'objectif de cette formation est de fournir à nos étudiants des compétences en gestion et suivi de projets en automatisation et robotique industrielle, avec des phases d'étude, de conception et de réalisation. Cela représente les deux tiers du temps de leur formation. Le dernier tiers est passé à renforcer leurs compétences en automatisme, puisqu'il s'agit d'apprenants issus de BTS en lien avec cette spécialisation. Enfin, nous complétons ce programme avec des formations robotiques, au cours desquelles ils apprennent à programmer les robots, piloter différents types, différentes marques, car ils ont très peu de compétences dans ce domaine.

Les entreprises qui accueillent nos alternants ont des profils très diversifiés. Ce sont majoritairement des sociétés issues du secteur industriel, mais nous avons aussi des entreprises du bâtiment et des TP, car il y a un fort développement de l'automatisation et de la robotisation dans ces secteurs. Aujourd'hui, des robots sont capables de construire de petites maisons, d'autres peuvent poser des murs en briques… Ces matériels permettent de limiter la pénibilité sur certains chantiers. Les robots en question sont certes des prototypes que l'on ne trouve pas encore en commercialisation, mais le secteur n'échappera pas à cette mutation ; il y a un véritable travail de recherche qui est déjà effectué pour automatiser certaines tâches pénibles entraînant des TMS…

Comment s'est déroulé le recrutement de cette première promotion et comment s'articule la formation ?

La première promotion rassemble seize apprenants, alors que nous pensions en accueillir seulement huit à l'origine. Cette promotion est à 100 % masculine, mais de plus en plus de filles s'intéressent aux disciplines de l'automatisme et de l'électrotechnique : nous en aurons sans doute dans les prochaines promotions. Quant au programme, il s'étale sur douze mois : une semaine de formation et trois semaines en entreprise, au cours lesquelles les étudiants continuent d'acquérir des compétences, puisqu'ils sont encadrés par des tuteurs. Ils ont aussi un tuteur pédagogique, car ils doivent réaliser un projet en tenant compte de ce qu'ils apprennent en cours et de ce qu'ils constatent en entreprise.

La demande des entreprises est-elle suffisamment forte pour que ces étudiants trouvent des débouchés en sortant ?

J'ai noué des contacts avec les entreprises en amont, et c'est en nous appuyant sur les besoins de ces dernières que nous avons lancé cette formation. À l'origine, nous pensions débuter en septembre 2018, mais les entreprises nous ont fait part de besoins urgents et nous ont demandé d'anticiper le démarrage. Tous les fabricants de robots enregistrent aujourd'hui une forte progression de leurs ventes, et il est évident que le marché va se développer. D'ailleurs, nous constatons déjà une pénurie de jeunes formés au pilotage de ces matériels. Comme les besoins vont aller en augmentant dans les cinq ans à venir, il y a réellement urgence à former des spécialistes.




Jacques DONNAY
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer