AccueilActualités3 questions à Patrice Tillet, directeur général d'Alliade Habitat

3 questions à Patrice Tillet, directeur général d'Alliade Habitat

Le premier bailleur social d'Auvergne-Rhône-Alpes ambitionne à terme d'accroître sa production de logements. Objectif : plus de 1 000 habitations livrées par an.
3 questions à Patrice Tillet, directeur général d'Alliade Habitat

Actualités Publié le ,

Quels ont été les éléments marquants de 2016 ?

Le premier, celui qui marque le plus les esprits en tout cas, c’est bien entendu le niveau record de livraisons de logements. Pour la première fois dans son histoire, Alliade Habitat a franchi le cap des 1 000 unités en 2016, soit une progression de 15 % par rapport à l’année précédente. Aujourd’hui, l’entreprise dispose d’un patrimoine de 34 000 logements, répartis au sein de 700 résidences. Je tiens par ailleurs à souligner que nous sommes présents dans toutes les communes du Grand Lyon. D’un autre côté, 2016 restera également marqué par les premières mises en chantier du dispositif ALIS. Un procédé novateur, que nous avons conçu avec trois autres bailleurs sociaux : le groupe Logirem, Habitat Sud-Est Méditerranée et le groupe SNI. ALIS permet de concevoir et de construire des logements en optimisant les coûts et les délais, tout en garantissant des normes de qualité et de performance énergétique. Nous avons d’ores et déjà lancé quatre programmes dans l’agglomération lyonnaise pour un total de 80 logements, ce qui est supérieur aux ambitions que nous avions annoncées initialement.

Alliade Habitat est le partenaire traditionnel des entreprises pour toutes les questions liées au logement de leurs salariés. Comment cela s’est-il traduit l’année dernière ?

Nous avons notamment concrétisé le partenariat signé en 2015 avec l’Union des industries chimiques (UIC) Rhône-Alpes. Dans ce cadre, nous allons réaliser une résidence destinée aux alternants de la chimie et à de jeunes actifs. Elle verra le jour en 2018 et prendra place à proximité du campus de La Doua / Villeurbanne. Nous avons posé la première pierre au mois d’octobre. Cette résidence comprendra 104 T1 meublés d’une surface de 21 m2, dont 65 logements qui seront réservés à des jeunes en formation en alternance dans le secteur de la chimie. Le programme repose sur la construction de deux bâtiments en R+4 et R+5. Il comprendra également des espaces communs aménagés : jardin, terrasses, salle de détente… Cette opération représente un investissement de l’ordre de 8 M€. L’année dernière, nous avons investi 222 M€ dans le développement et l’amélioration de notre patrimoine, soit une progression de 40 % par rapport à 2015.

Quels sont vos objectifs pour 2017 et les années à venir ?

Nous souhaitons naturellement accroître notre production de logements sociaux et intermédiaires, ainsi que notre offre en accession sociale. Depuis 2014, 89 logements en accession sociale et PSLA ont été livrés. À l’horizon 2019, 376 logements entrant dans cette catégorie devraient être achevés. À échéance plus courte, plus de 150 logements intermédiaires seront livrés par Promélia et Alliade Habitat en 2017. Notre ambition reste de maintenir le cap et livrer un total de plus de 1 000 logements chaque année, afin d’augmenter la part du neuf dans notre parc, pour en améliorer la qualité. En 2018, nous devrions atteindre un total de 1 200 logements livrés.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?