Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

3 questions à Romain Canler, délégué général de l'UICB

le - - Rhône

3 questions à Romain Canler, délégué général de l'UICB
Romain Canler

L'Union des industriels constructeurs bois (UICB) a sollicité l'École supérieure des professions immobilières (ESPI) pour réaliser une enquête sur le bois chez les professionnels de l'immobilier. Certains résultats étaient attendus, d'autres sont plus surprenants. Romain Canler fait le point.

Pourquoi avez-vous mandaté cette enquête et qu'en retenez-vous ?

Nous avions une idée assez précise de l'opinion des architectes sur le bois, mais nous n'avions pas de vision transversale sur l'avis des professionnels de l'immobilier dans leur ensemble. Nous souhaitions mieux comprendre leurs doutes, leurs préjugés, leurs interrogations sur le bois. Nous avons donc fait appel à l'École supérieure des professions immobilières (ESPI) pour mener cette enquête autour de sept thèmes : l'écologie, l'économie, la technique, la sécurité, l'esthétique, le confort et la santé. La bonne nouvelle à retenir est que l'immense majorité des professionnels de l'immobilier est favorable à l'usage du bois dans la construction. Et il faut noter que plus les personnes interrogées sont jeunes et diplômées, plus ce regard positif sur le bois s'accentue. En revanche, nous avons été surpris de constater qu'une grosse minorité pense encore que la construction bois contribue à la déforestation, alors que 99,9 % de nos bois viennent de forêts gérées durablement.

Quelles suites allez-vous donner à cette étude ?

Cette enquête nous a livré des enseignements utiles pour réorienter notre communication et développer nos actions pédagogiques. Nous allons travailler sur les messages importants que la filière doit faire passer. Nous prévoyons aussi de signer une convention avec l'ESPI pour co-construire des formations, des parcours pédagogiques, des visites de chantier… afin de mieux diffuser nos informations. Le bois présente trois atouts majeurs : sur le plan environnemental, ce matériau est renouvelable et permet de stocker le carbone ; sur le plan technique, le bois permet de construire plus vite ; et, enfin, il offre une meilleure qualité de vie et de confort pour les usagers. La seule limite est que le bois n'est pas une solution en soi. Il faut aussi changer le paradigme de l'acte de construire et adopter une approche globale dans une logique d'éco-conception. À horizon 2022, nous pourrions demander une nouvelle enquête pour constater les évolutions de perception et tirer le bilan de nos actions.

Que pèse le marché de la construction bois et de la fabrication de produits bois ?

Nous recensons environ 2 000 entreprises en France qui enregistrent 3,5 Md€ de chiffre d'affaires. L'ensemble de la filière bois-forêt représente près de 400 000 emplois. Suivant le secteur, le bois affiche des parts de marché variables : 10 % pour la maison individuelle, 7 % pour les bâtiments collectifs d'habitation, 20 % pour les bureaux, 20 % pour les bâtiments industriels et logistiques, 30 % des bâtiments agricoles, 40 % des projets d'extension-surélévation. Si la construction de maisons individuelles en bois a tendance à stagner, le bois se développe rapidement dans les habitations collectives, sous l'impulsion des bailleurs sociaux.

Auvergne-Rhône-Alpes fait partie des régions les plus dynamiques, tant au niveau du nombre d'entreprises implantées que du nombre de projets réalisés.




Séverine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer