AccueilAinA Bourg, la Banque de France a investi ses nouveaux locaux

A Bourg, la Banque de France a investi ses nouveaux locaux

Le prestigieux "château" construit en 1876 sera bientôt vendu. Ses dix collaborateurs viennent d’emménager dans des locaux modernes
A Bourg, la Banque de France a investi ses nouveaux locaux

Ain Publié le ,

La Banque de France a quitté la rue Alphonse-Baudin à Bourg-en-Bresse pour rejoindre l’ancien immeuble Thémis, à l’angle de la rue du 23e Régiment d’infanterie et du boulevard Maréchal-Leclerc. Les 2 800 m2 et les cinq niveaux du "château" construit en 1876 sont devenus 300 m2 au rez-de-chaussée. Suffisants- et surtout beaucoup plus économiques - pour héberger les 10 collaborateurs de l’institution dont les missions ont évolué.

Le "château", ancien site de la Banque de France.

Une promesse de vente pour l'ancien bâtiment de la Banque de France

La vente de l’ancien bâtiment est en bonne voie. « Nous en sommes à une promesse de vente et la signature définitive devrait survenir en avril », souligne Philippe Kiehl, son directeur départemental. Un promoteur immobilier local serait en effet intéressé pour garder au château une orientation tertiaire. Quant au prix de vente, il faudra attendre la signature définitive pour en connaître le montant.

Philippe Kiehl, directeur départemental de la Banque de France.

"Nous ne fermons pas, nous avons seulement déménagé, explique Philippe Kiehl arrivé en septembre dernier. Notre service public se modernise. Une façon aussi d’être plus visible, de moins impressionné que lorsque nous étions derrière nos hautes grilles. Ce changement engage notre pérennité et la Banque de France demeure une exception, celle d’une banque centrale présente localement. Les notables de l’époque, ceux de la Chambre de commerce et des banques, en avaient voulu ainsi en 1875, pour faciliter les échanges et l’économie départementale."

Les pôles social et économique

Les collaborateurs de Philippe Kiehl analysent tout au long de l’année les résultats des 3 000 plus importantes entreprises du territoire dans l’espoir de passer bientôt la vitesse supérieure et de monter à 4 000 entreprises. Ils sont également présents sur le front de l’endettement des ménages (qui ne cessent de baisser dans l’Ain) et intensifient depuis quelques années leur action pédagogique baptisée "éducation financière à destination de tous les publics", en direction des enseignants, des entrepreneurs des travailleurs sociaux, des jeunes…

"Notre travail repose en fait sur deux piliers, souligne le directeur. Le pôle social avec un accompagnement des personnes en difficulté et le pôle économique qui se traduit par le suivi des indicateurs économiques et les relations avec les entreprises."

80 % de nos interlocuteurs confiants quant aux difficultés d’approvisionnement en matières premières."

Le département de l’Ain connait une dynamique économique forte. "Elle reste en ce début d’année très marquée après une année 2021 exceptionnelle, analyse le directeur. Et cela malgré l’inflation, qui devrait se réguler au cours de l’année. On peut noter que 80 % de nos interlocuteurs, dirigeants d’entreprises ou acteurs économiques, sont en plus confiants quant aux difficultés d’approvisionnement en matières premières. Quant au taux d’intérêt, nous ne craignons pas une hausse et la dynamique des salaires est en train de suivre celle du coût de la vie."

Reste le remboursement des 7 700 PGE (prêts garantis par l’Etat) accordés dans l’Ain, lorsque la crise sanitaire était à son comble. Là encore, Philippe Kiehl est optimiste : "Nous en sommes à 10 % déjà remboursés. Le reste se fera sur les quatre ou cinq années à venir. Nous recevons régulièrement les entreprises pour étudier les contraintes avec leurs responsables."

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 mai 2022

Journal du12 mai 2022

Journal du 05 mai 2022

Journal du05 mai 2022

Journal du 28 avril 2022

Journal du28 avril 2022

Journal du 21 avril 2022

Journal du21 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?