AccueilLoireA Montbrison, une nouvelle vie pour l'ancien tribunal

A Montbrison, une nouvelle vie pour l'ancien tribunal

L'ancien tribunal de grande instance (TGI) de Montbrison est en travaux. Il devrait accueillir de nombreuses associations dès la livraison fin octobre.
A Montbrison, une nouvelle vie pour l'ancien tribunal

Loire Publié le ,

Le bâtiment hébergeant autrefois le tribunal de grande instance (TGI) de Montbrison (Loire) s'apprête à changer de destinée. La Ville de Montbrison, propriétaire des locaux, investit 268 000 euros dans sa réhabilitation. Le reste des travaux a été réalisé en régie interne, par des employés municipaux. "Cette part est également importante, car elle peut être estimée à un investissement de l'ordre de 250 000 euros", précise Christophe Bazile, le maire de Montbrison.

Le bâtiment d'une superficie de 375 m2 - ne comprenant pas le niveau R+2 destiné à l'école de musique -, accueillera le Syndicat de la Fourme, l'association Vie Libre, la Fnath, France bénévolat, Petit soleil des îles, Natura, Amnesty, la CAF, Crésus, ainsi que l'association Aispas (Association interprofessionnelle de soins et de prévention des abus sexuels).

C'est une phase de travaux qui entre dans le cadre d'un programme de rénovation d'ampleur porté par la Ville de Montbrison, face à la nécessité de mettre aux normes d'accessibilité de nombreux bâtiments dédiés à l'accueil des associations. "D'autres bâtiments sont impliqués dans le jeu de chaise musicale : l'ancien hôpital Guy IV, Montalembert, puy du Rozeil, Gégé, les locaux de la Croix-Rouge (ex-Pôle emploi) et une vingtaine d'associations sont concernées. Nous avons toujours eu cette volonté de réhabiliter l'existant plutôt que de construire du neuf », développe le maire. A noter que la quasi-intégralité des travaux réalisés dans l'ancien TGI est réalisée par des entreprises basées sur le territoire de Loire Forez Agglomération.

Parmi les travaux de réhabilitation qui arrivent à terme, ceux des 2 000 m2 de l'ancien hôpital, dit « site Guy IV », dont la Ville porte la maîtrise d'ouvrage de la réhabilitation, d'un montant total de 4,5 M€. Ce dernier accueille un foyer de foyer de jeunes travailleurs, financé par l'Etat dans le cadre du plan de relance Valls pour le soutien à l'investissement de l'ordre de 834 400 €, et des associations.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?