AccueilIsèreA Voiron, Ecomurs milite pour la construction saine et écologique

A Voiron, Ecomurs milite pour la construction saine et écologique

Spécialisée dans la fabrication de panneaux bois massifs contre-cloués, la société iséroise Ecomurs, présente lors du salon Eurobois, a développé un concept qui allie performance et simplicité.
Bruno Robeil, PDG d’Ecomurs
T.F. - Bruno Robeil, PDG d’Ecomurs

Isère Publié le ,

Le concept a beau avoir plusieurs années d’existence, il reste toujours hyper novateur dans l’Hexagone. Il faut dire que construire des bâtiments à l’aide de panneaux en bois massif contre-cloué n’a rien de très commun. "Nous sommes d’ailleurs les seuls dans le pays à les fabriquer", explique Bruno Robeil, président de la société Ecomurs, qui développe le procédé depuis son siège de Voiron.

Le bois lamellé cloué, une technique allemande importée par Ecomurs

Mais outre-Rhin, la technique est, elle, bien plus commune. « C’est d’ailleurs là-bas que notre projet est né puisque, en 2008, nous avons investi dans une licence allemande qui nous permettait de travailler le bois lamellé cloué. » Un savoir-faire qui, selon Bruno Robeil, n’a que des avantages. "Déjà, on travaille avec du bois local d’emballage ou de trituration, que l’on rachète un peu plus cher que les prix du marché, pour faire vivre une filière."

Ecomurs mêle qualité thermique et acoustique

Séchées à 12 % et traitées thermiquement après un thermo chauffage de 8 heures, donc sans aucune chimie, les planches sont ensuite assemblées avec des clous en aluminium. "Un matériau sept fois recyclable." Mais la vraie nouveauté se trouve dans la conception des panneaux de bois. "Ils sont composés de planches de 23 mm. En les croisant, nous pouvons proposer des parois de 160 à 345 mm d’épaisseur."

Une technique qui permet aujourd’hui à Ecomurs de commercialiser des murs porteurs avec la qualité thermique "la plus importante du marché", selon Bruno Robeil. "Les rainures d’air sur chaque planche permettent un gain thermique de 40 % par rapport au bois naturel. Cela permet également d’éviter le phénomène de tuilage puisque le contre croisement des planches rainurées bloque l’air entre les plis, ce qui offre une performance thermique sans égal avec un déphasage de 16 heures." Au niveau acoustique aussi, les panneaux imaginés par Ecomurs ne manquent pas d’atouts selon Bruno Robeil. "L’air absorbe le bruit."

Présent à la conception, les équipes d’Ecomurs sont aussi là pour assurer la pose des panneaux en bois contre-cloué sur les chantiers. "On propose un accompagnement avec la présence d’un compagnon spécialisé qui va « tracer l’implantation » sur la dalle de la structure bois et apporter les conseils de calages. Avec le bois, on ne peut pas faire n’importe quoi. C’est un matériau très technique."

Le boost de la RE2020

Principalement implantée en France, même si elle travaille aussi à l’étranger – "nous avons eu des chantiers en Italie, en Suisse, au Maroc…"-, Ecomurs entend poursuivre son développement ces prochaines années. "Notamment grâce aux marchés des collectivités qui se développe bien (NDLR : la société travaille à 50 % en B to B et à 50 % en B to C). On devrait bientôt s’implanter près de Bordeaux mais aussi dans le sud, à Gardanne, en utilisant à chaque fois du bois local, que ça soit du pin des Landes ou du pin d’Alep."

Une expansion rendue possible par le développement de la construction bois, boostée par la RE2020. "Même s’il y a un manque de culture bois de la part des maîtres d’œuvre, on sent bien que ça progresse. En ce moment, les demandes sont là."

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 septembre 2022

Journal du29 septembre 2022

Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?