Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

ACCESS Démolition opte pour les grands moyens

le - - Ain

ACCESS Démolition opte pour les grands moyens
© ACCESS Démolition - La pelle de démolition Komat'su PC 350 HRD fait des merveilles sur le chantier de rénovation urbaine à Cluses (74)

L'entreprise de Saint-Didier-sur-Chalaronne (01) monte en puissance. Son développement repose en partie sur l'acquisition d'une pelle de démolition aux dimensions exceptionnelles.

Lorsqu'en 2013, l'idée lui est venue de créer sa propre société baptisée ACCESS Démolition, David Bernard n'en était pas à sa première expérience. Ancien de l'entreprise Famy, l'un des piliers historiques des travaux publics dans l'Ain, puis de Révillon à Lyon, le futur patron a choisi le parc d'activités Actival, à Saint-Didier-sur-Chalaronne, pour poser ses valises trois ans plus tard. Encore cinq ans et ACCESS affiche un chiffre d'affaires proche du million d'euros. « Nous l'avons atteint en 2016, explique le chef d'entreprise. Malheureusement, quelques annulations de commandes nous ont fait retomber à 900 000 € l'année dernière. En revanche, 2018 s'annonce sous les meilleurs auspices. L'activité est très soutenue et le nombre d'appels d'offre, astronomique ».

ACCESS Démolition rayonne dans la grande région. Ses équipes sont actuellement mobilisées sur un chantier à Cluses (74). « Cette commune de Haute-Savoie mène un projet d'envergure. Nous avons attaqué une première tour avec notre dernière acquisition, une pelle de démolition Komat'su PC350 HRD dotée d'un bras de 24 m. Notre développement dépend beaucoup de cet outil, une rareté dans la région et surtout un engin exceptionnel pour une PME comme la nôtre, souligne David Bernard. Sur le chantier nous sommes filmés 24 h / 24 à la demande de la mairie, qui a voulu faire de cette opération de démolition le symbole d'une rénovation urbaine réussie ».

Depuis sa création, ACCESS Démolition s'est spécialisée dans les opérations réclamant une technique de haut niveau. « Nous avons acquis une forte expertise dans les interventions en zone sensible, comme la démolition de grande hauteur, la déconstruction intérieure poussée, le terrassement, le curage avant désamiantage et le traitement des matériaux plombifères, la désolidarisation et la protection de bâtiments conservés ».

Un plan d'investissement ambitieux

À la tête d'une équipe légère de dix personnes, David Bernard a imposé des valeurs essentielles selon lui : « Nous croyons fortement que la quantité ne fait pas la qualité ! Une bonne répartition des tâches, une forte implication de tous, des responsabilités distribuées équitablement et à tous les niveaux hiérarchiques font une équipe efficace et soudée. Des ordres de mission clairs, une organisation pointue et une rigueur à chaque étape permettent une grande autonomie de chacun, le respect des engagements et la garantie d'un certain bien-être au travail. Cela n'empêche pas qu'il est de plus en plus question de recruter un conducteur de pelle supplémentaire. C'est un métier qui a beaucoup évolué. Les chantiers avancent de plus en plus vite, d'où la nécessité de faire sans doute l'acquisition d'une deuxième machine ».

Pour en arriver là, et après avoir mené à bien pas moins de 80 chantiers au cours des derniers mois (et pas les moindres : centre hospitalier Fleyriat à Bourg-en-Bresse, usine CIAT à Culoz, collège de Divonne, etc.), un plan d'investissement ambitieux est prévu sur deux ans (2017-2018). « Nous engageons une enveloppe budgétaire de 572 000 € s'ajoutant aux 121 000 € des années précédentes, précise le chef d'entreprise. Un même effort est consacré au plan de formation pour répondre aux attentes clients et spécificités techniques rencontrées. Nous sommes accompagnés dans cette démarche par la fédération du BTP et des organismes spécialistes du BTP. Nous voulons former l'ensemble de notre personnel, afin d'uniformiser nos procédés et notre action à partir de six mots clés : qualité, environnement, innovation, sécurité, implication, esprit d'équipe. La protection de l'environnement est l'une de nos priorités. Les déchets sont triés mécaniquement et manuellement, stockés dans des bennes sélectives, puis évacués périodiquement vers des centres de stockage, centre de regroupement et/ou unités de recyclage en fonction de leur typologie. Leur traçabilité est assurée ».




Journal du Bâtiment et des Travaux publics LA RÉDACTION

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer