AccueilRhôneACOEM prend l'air avec Ecotech

ACOEM prend l'air avec Ecotech

Expert dans la mesure, l'analyse et la maîtrise des paramètres environnementaux, le groupe ACOEM vient de racheter la société Ecotech, spécialisée dans le contrôle de la qualité de l'air.
ACOEM prend l'air avec Ecotech
© ACOEM

Rhône Publié le ,

Créée en 2011 suite à la vente des activités O1dB-Metravib par Areva, ACOEM est une société innovante dont le cœur de métier est la conception et la production d’instruments permettant la réduction des bruits et des vibrations. Avec le récent rachat d’Ecotech, un des leaders mondiaux dans le domaine de la mesure et du contrôle de la qualité de l’air, elle élargit ses champs de compétences avec la limitation de l’impact environnemental. Elle développe ainsi son offre de produits et de services auprès des entreprises et des services publics en permettant d’améliorer la qualité de l’air et d’accroître la productivité et la fiabilité des machines industrielles. « Aujourd’hui, notre mission est de contrôler, mesurer, diagnostiquer et aider à la décision sur les différents problèmes environnementaux que sont le bruit, les vibrations et la qualité de l’air. Nous fournissons des solutions globales avec les produits et les services associés, » explique Fabien Condemine, pdg d’ACOEM.
Le groupe basé à Limonest conçoit et fabrique des produits hardware, boitiers d’acquisition électroniques reliés à des capteurs intelligents qui permettent de mesurer la qualité de l’air, le bruit et les vibrations. Des solutions software, sous forme d’objets connectés, sont également développées au sein du bureau d’études. « Sur le chantier du Louvre à Paris, nous avons mis des capteurs destinés à mesurer le bruit, les vibrations et la poussière. L’objectif est de donner les moyens aux donneurs d’ordre de gérer au mieux le chantier, de limiter son impact sur l’environnement et sur les salariés. Autre exemple significatif de notre action : dans les aéroports, où nous suivons les traces radars des avions pour identifier l’impact acoustique, » poursuit Fabien Condemine.
Avec le développement urbain, le bâtiment est un secteur privilégié pour ACOEM qui intervient sur les chantiers les plus variés. L’entreprise effectue aussi bien la surveillance et les mesures vibratoires des barrages et ponts que l’étude des performances acoustiques et énergétiques des bâtiments. Elle fournit ainsi du matériel aux bureaux d’études et aux maîtres d’œuvre, à qui elle garantit une assistance basée sur son expertise. « Nous aidons le bureau d’études à manager le chantier. Nous apportons des outils intelligents qui donnent des recommandations et des solutions, aidant alors à prendre la décision en fonction de l’impact environnemental et des nuisances causées aux riverains. » Cette offre globale en constante augmentation a motivé le rachat d’Ecotech, qui permet à ACOEM d’envisager doubler son chiffre d’affaires d’ici 2020, actuellement de 62 M € hors acquisition, 82 M € après acquisition. L’effectif total de 670 personnes devrait, lui aussi, évoluer.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?