AccueilLoireACP Construction poursuit son développement dans la Loire

ACP Construction poursuit son développement dans la Loire

La société, filiale d'un groupe vosgien, souhaite développer ses activités de contractant général de bâtiments industriels dans la région Rhône-Alpes. À commencer par la Loire.
ACP Construction poursuit son développement dans la Loire
© Emilie Massard - Michel Fournel et Etienne Metayer ont été recrutés pour développer les activités de l'entreprise dans la Loire et au-del

Loire Publié le ,

Le groupe familial Livio, qui emploie 400 personnes, est notamment présent dans le quart Sud-Est de la France par le biais de sa filiale ACP Construction, mais aussi par la société EMTS, qui réalise des travaux spéciaux depuis quelques années. Pour se développer en Rhône-Alpes, ACP Construction, qui emploie 40 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 27 M€, a choisi de s’implanter dans la Loire en mai 2015, avec l’ouverture d’une nouvelle agence à Saint-Etienne. Elle possède également une agence à Château-Gaillard, près d’Ambérieu, et une à Bagnols-sur-Cèze. « Nous avons une réelle volonté de nous développer dans la Loire, indique Michel Fournel, responsable commercial de la société. Depuis l’été dernier, nous avons le sentiment que l’activité reprend. Les industriels relancent des projets, ce qui est encourageant pour les mois à venir. Nous retrouvons un dynamisme que nous avions un peu perdu ». Michel Fournel et Étienne Metayer, directeur du développement, ont ainsi été recrutés à l’occasion de l’ouverture de l’agence stéphanoise, pour développer les activités du groupe dans la Loire mais aussi plus largement dans la région Sud-Est, où les trois agences regroupent un tiers des effectifs d’ACP Construction.
Contractant général, l’entreprise réalise un travail de pré consultation des entreprises et de chiffrage, ce qui permet de proposer à ses clients un prix qui n’évoluera pas jusqu’à la fin des travaux, une conformité réglementaire et un engagement sur la date de livraison. « Nous pouvons partir d’une friche industrielle et réhabiliter les bâtiments ou bien démolir pour reconstruire, et livrer une usine ou des bureaux clés en main », ajoute Étienne Metayer. Depuis son arrivée dans la Loire, la société a réalisé près de 44 000 m² de bâtiments, parmi lesquels l’usine Delipapier et le bâtiment des transports Maisonhaute à Roanne, les nouveaux locaux de Linamar sur le site de Novacieries à Saint-Chamond, ou ceux d’Euromag à Panissières. La société vient également de démarrer les travaux de l’entreprise Tec-Chim à Sorbiers. « Nous réalisons également des petits travaux en maîtrise d’œuvre, comme dernièrement pour un hypermarché à Rive-de-Gier », ajoute Michel Fournel. Confiants dans la reprise de l’activité dans le secteur du BTP, les dirigeants souhaitent réaliser une croissance de 10 à 15 % par an, pour atteindre un chiffre d’affaires de 36 M€ dans 3 ans. Tout en continuant à s’étendre sur le territoire.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?