AccueilRhôneVilleurbanne-Les Buers : « Vers un quartier plus apaisé… »

Villeurbanne-Les Buers : « Vers un quartier plus apaisé… »

Agnès Thouvenot, première adjointe au maire de Villeurbanne, revient sur le projet de réhabilitation des Buers, qui s’étale sur une dizaine d’années depuis son départ opérationnel en 2015.
Villeurbanne-Les Buers : « Vers un quartier plus apaisé… »
©Ville de Villeurbanne – Gilles Michallet

Rhône Publié le , Propos recueillis par Eric Séveyrat

Où en est l’important projet de réhabilitation du quartier des Buers. Peut-ont dire que l’on est au milieu du gué ?

Oui à peu près, le projet se décompose en trois briques, l’opération sur l’habitat (343 logements) avec « l’Anru et Est Métropole Habitat », « la rue du 8 mai 1945 », le « Terrain des Sœurs ».

Sur l’habitat de la résidence « Pranard » il a été choisi de démolir le moins possible et de réhabiliter en site occupé, pour conserver des prix abordables pour les locataires, car, quand on reconstruit les prix augmentent automatiquement.

Un seul immeuble a été détruit, celui qu’on appelait l’immeuble des Italiens. Il sera remplacé par un bâtiment économique. Sur la résidence Pranard les bâtiments B et C sont terminées (100 logements), 21 logements ont été créés, et la rénovation commence sur les parties C et D. L’ensemble doit être terminée pour 2024.

La vie est compliquée pour les riverains et les entreprises rue du « 8 mai 45 » car les voiries et les réseaux sont repris, mais la rue sera apaisée, arborée, paysagée au final. La place des Buers sera achevée pour 2024 à l’angle de la rue du 8 mai 1945 et rue René.

La troisième brique du projet, c’est le « Terrain des sœurs » avec le siège régional du groupe immobilier Demathieu-Bard bientôt inauguré sur 5 étages, une brasserie. En face ce seront les bâtiments construits pour CDC-Habitat, en logement social et intermédiaire (40 unités), avec achèvement possible début 2023. Une surface alimentaire (Intermarché) viendra s’installer. En face, un pôle « économique » viendra s’installer sur 5000 m2 (bureaux, équipements publics, activités).

C’est un projet vieux de dix années, vous étiez vous-même dans l’ancienne équipe de Jean-Paul Bret ?

Oui l’opportunité de la convention Anru en 2015 a permis de faire levier. Nous avons pu mettre une dimension innovation et environnement, avec des installations s’adaptant au sens du vent, permettant de limiter les nuisances du périphérique. La végétation sera particulièrement intensifiée sur les buttes côté périphérique.

Ce projet va permettre de réhabiliter aussi l’image d’un quartier « difficile » ?

Oui l’urbanisme permet de construire la ville dans tous les sens du terme, au service des habitants. L’apaisement viendra d’un cheminement piétonnier sécurisé jusqu’à l’école, mais aussi du parc Elie Wiesel, etc.

Le projet a déjà été livré pour partie notamment la maison de santé . Une étude avait mis en lumière une santé plus précaire dans ce quartier par rapport à la moyenne.

Propos recueillis par Eric Séveyrat

Inauguré en décembre

Le chantier du nouveau siège régional du groupe Demathieu Bard, spécialiste des métiers de la construction et de l’immober, touche à sa fin. Sur trois des cinq étages, 160 postes de travail seront aménagés, pour réunir sur un même site l’ensemble des activités régionales du groupe. Les espaces restants seront loués à d’autres entreprises et le rez-de-chaussée comprendra une brasserie(restaurant). L’arrivée des premiers collaborateurs est prévue en décembre 2021.

ili

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 07 juillet 2022

Journal du07 juillet 2022

Journal du 30 juin 2022

Journal du30 juin 2022

Journal du 23 juin 2022

Journal du23 juin 2022

Journal du 16 juin 2022

Journal du16 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?