AccueilAinAin : le site naturel de l'Ile Chambod-Merpuis réaménagé

Ain : le site naturel de l'Ile Chambod-Merpuis réaménagé

L'Ile Chambod est un site incontournable du département de l'Ain. Conscient de ses nombreux atouts, le Syndicat mixte d'aménagement s'est engagé dans un ambitieux projet de restructuration. L'objectif était la valorisation de l'Ile Chambod sur la rive droite de la rivière d'Ain et du site de Merpuis situé sur la rive gauche, mais aussi apporter les soins nécessaires à l'Espace naturel sensible (ENS) « Haute Vallée de l'Ain » récemment labellisé.
Ain : le site naturel de l'Ile Chambod-Merpuis réaménagé

Ain Publié le ,

Située dans les Gorges de l'Ain, entre Poncin, Hautecourt-Romanèche et Serrières-sur-Ain, l'Ile Chambod est une île artificielle de 20 hectares formée en 1960 par la mise en eau du barrage d'Allement. Sur la rive droite de la rivière, la base de loisirs ouverte toute l'année propose en été une baignade surveillée, des activités nautiques (canoé, pédalo, aviron...) et des randonnées. Sur la rive gauche, le site de Merpuis permet la pratique de la pêche et offre des espaces de pique-nique. En 2020, dans des conditions sanitaires compliquées, 36 000 visiteurs ont été accueillis (29 000 en 2019).

Renforcer le rayonnement du site

Le Syndicat Mixte d'aménagement, composé du Département de l'Ain, de Grand Bourg Agglomération et de la Communauté de communes Rives de l'Ain-Pays de Cerdon, a engagé d'importants travaux de restructuration pour faire du site une destination phare de loisirs et de tourisme dans l'Ain. Les travaux de réaménagement débutés en septembre 2020 se sont achevés au printemps dernier. Ils se sont articulés autour de la restructuration des différents espaces et services.

Afin de faciliter l'accès, l'organisation du stationnement a été optimisée pour faire face aux éventuels pics de fréquentation en période estivale. Ainsi, ont été créés un parking secondaire de 80 places enherbées, ainsi qu'un cheminement piétonnier. L'espace d'accueil a lui-aussi été redéfini pour permettre une meilleure lisibilité du site. Le bâtiment d'accueil a été agrandi pour valoriser l'offre touristique de l'Ile Chambod-Merpuis et des Gorges de l'Ain. Une boutique a été installée et le franchissement de la lône repensé.

Sur l'île, la plage Nord a été étendue vers le Sud et les espaces de détente ont été enherbés. Une rampe à l'eau a été créée pour les personnes à mobilité réduite. Le bâtiment nautique a eu droit à sa part de rénovation. A l'attention des randonneurs, le sentier d'interprétation a été réhabilité et mis en partie en accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. Un parcours pédagogique d'initiation à la biodiversité et de découverte de l'ENS « Haute Vallée de l'Ain » a également été installé.

Quant à Merpuis, pour rendre le site plus fonctionnel, les abords de la voirie, les zones de stationnement, les lieux de détente et les sanitaires ont été réaménagés. La Maison Chambod (ex « bâtiment des scouts ») fera quant à elle l'objet de travaux de réhabilitation à partir du 1er trimestre 2022 pour une livraison à l'été 2022.

Le coût des travaux s'élève à 2,19 M€ HT. Le financement a été assuré par les fonds propres du syndicat et par l'emprunt (698 750 €). La Région Auvergne-Rhône-Alpes est intervenue à hauteur de 500 000 € suivie du Département de l'Ain (308 874 €), le FEDER (300 000 €), EDF (200 000 €), Grand Bourg Agglomération (66 188 €), la Communauté de communes Rives de l'Ain-Pays de Cerdon (66 188 €) et la Convention du Massif du Jura - FNADT (50 000 €).

Un site naturel remarquable

Le site de la « Haute Vallée de l'Ain » s'étend sur 1 300 hectares et se compose de neuf communes (Poncin, Serrières-sur-Ain, Challes-La-Montagne, Leyssard, Bolozon, Matafelon-Granges, Corveissiat, Cize et Hautecourt-Romanèche). Trois intercommunalités sont concernées (Grand Bourg Agglomération, Haut-Bugey Agglomération et la Communauté de communes de Rives de l'Ain-Pays de Cerdon).

La « Haute Vallée de l'Ain suit le cheminement de la rivière sur plus de 25 km, depuis la retenue d'Allement à Poncin jusqu'au pont de Thoirette à Matafelon-Granges. La richesse du site est remarquable (bief et cascade de la Pisse Vache, ruisseau de Noire Fontaine, île Chambod-Merpuis, belvédères et points hauts, viaduc de Cize-Bolozon et boucle de l'Ain, site des empreintes de dinosaures à Villette, ENS de la Grotte et reculée de Corveissiat).

On y trouve une mosaïque d'habitats (milieux humides, prairies, pelouses sèches, forêts...) abritant une diversité d'espèces exceptionnelles (faucons pèlerins, grands ducs d'Europe et espèces floristiques typiques), mais aussi de nombreuses grottes et petites cavités appréciées des chauves-souris.

Pour préserver et valoriser cette « Haute Vallée de l'Ain », mieux la faire connaître auprès du grand public tout en maîtrisant sa fréquentation lors d'activités nature (baignade, canoë, randonnée, VTT, escalade, spéléologie, canyoning, vol libre), le Département de l'Ain l'a labellisée Espace Naturel Sensible (ENS) en juillet 2019. Elle rejoint ainsi les 39 autres sites ENS identifiés dans le cadre du plan Nature 2016-2021.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?