AccueilRhôneAlliade réhabilite douze logements en plein cœur de la presqu’île de Lyon

Alliade réhabilite douze logements en plein cœur de la presqu’île de Lyon

Le bailleur social Alliade habitat a inauguré deux résidences en plein cœur de Lyon. Une nouvelle offre de douze logements qui accueille 25 étudiants et jeunes salariés.
Alliade réhabilite douze logements en plein cœur de la presqu’île de Lyon

Rhône Publié le ,

"De la couture" pour l’une, "un vrai travail de dentelle" pour l’autre. Une chose est sûre, la réhabilitation des numéros 1 et 3 de la rue du Plâtre menée par Alliade habitat, en plein cœur du 1er arrondissement de Lyon, n’avait rien d’un projet comme les autres pour les deux maîtres d’œuvre, les architectes Claire Tournier et Nathalie Blanchet-Pont. "Nous avons dû travailler chaque logement, pour que tous soient le plus fonctionnel possible, tout en préservant l’histoire et le patrimoine de ce quartier. Pour ça, nous avons cherché à garder, récupérer et pérenniser."

Des conditions de travail compliquées pour les entreprises

Démarré le 15 mars 2020, soit la veille du confinement –"ça commençait bien", s’amuse l’architecte Nathalie Blanchet-Pont-, le chantier aura duré près de deux ans. "Les entreprises mobilisées ont travaillé dans des conditions pas toujours simples, dans un immeuble ancien, en plein centre-ville, sans escalier. Au numéro 3 de la rue du Plâtre, ça a été particulièrement compliqué avec des appartements très dégradés, parfois squattés…"

613 000 € d’investissement

Sur des deux réhabilitations, Alliade habitat a été contraint à une rénovation sur mesure, avec amélioration de la performance énergétique, optimisation des espaces, révision des menuiseries extérieures, remplacement des VMC et radiateurs…

"Nous avons aussi repensé de façon générale la surface habitable, en abattant des cloisons ou en créant des chambres en mezzanines", a indiqué Luc Pelen, président d’Alliade habitat.

Soit un total de 613 000 € d’investissements qui permettront de loger 21 étudiants dans la résidence le Cosmos, via l’offre Initiall, et quatre jeunes salariés grâce aux quatre logements de la résidence Felicita, financés en PLAI adapté. "Ce sont des jeunes en situation de grande précarité économique qui seront accompagnés par le CLLAJ(Comité local pour le logement autonome des jeunes) et l’association Entre2Toits."

Un projet porteur de sens pour la maire du 1er arrondissement Yasmina Bouagga. "Ça vient en prolongement de la lutte pour l’accessibilité du logement que nous menons." Pour Raphaël Michaud, adjoint à l’urbanisme, à l’habitat et au logement, "c’est surtout une réhabilitation exemplaire qui préserve le patrimoine". De quoi prolonger l’aspect "ville mélangée qui fait l’ADN de Lyon", a indiqué Renaud Payre, vice-président délégué à l’habitat, au logement social et à la politique de la ville à la Métropole.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 février 2023

Journal du02 février 2023

Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?