AccueilRhôneAllouis Face in tec fait rimer performance et esthétique

Allouis Face in tec fait rimer performance et esthétique

La société de Vaulx-en-Velin Allouis Face in tec, spécialisée dans les façades de bâtiment, va, dans quelques mois, déménager dans un siège flambant neuf.
Allouis Face in tec fait rimer performance et esthétique
DR - Le futur siège de la société.

Rhône Publié le ,

Un nouveau siège de plus de 5 000 m2, des projets emblématiques dans les cartons, une volonté de multiplier par deux le chiffre d’affaires d’ici trois ans… Chez Allouis, les ambitions ne manquent depuis quelques mois. Pourtant, de l’aveu même de ses dirigeants, la société quinquagénaire, implantée à Vaulx-en-Velin depuis les années 90, souffre d’un déficit d’image. "Nous sommes quasiment les seuls à faire ce que l’on fait en France mais très peu de monde nous connait dans le milieu de la construction."

Une anomalie qui tient peut-être dans l’histoire de l’entreprise, née dans les années 60, "à l’initiative de Jean Allouis, mon grand-père, précise Laurent, dernier arrivé dans l’aventure familiale. Au départ, il exerçait surtout une activité de métallier. Puis mon père et mon oncle, qui ont repris l’affaire, ont développé une branche menuiserie aluminium."

Allouis Face in tec veut "maîtriser les coûts et les délais"

Mais c’est réellement dans les années 2010 que la petite entreprise familiale a changé de dimension. "En plus de la menuiserie et de la métallerie, on a développé une nouvelle branche spécialisée dans les façades modulaires préfabriquées, explique Didier Allouis, co-dirigeant et père de Laurent. On a mis au point un système breveté, différenciant, qui mixe l’ossature bois, la technologie aluminium et des panneaux de remplissages qui peuvent être photovoltaïques, en matériaux recyclés ou même végétaux. Un procédé qui n’a que des avantages."

Le siège de la FFB 69, une des prochaines réalisations de la société.

Plus intelligentes, plus rapides et plus responsables selon ses concepteurs, les façades Allouis s’adaptent à tous les bâtiments. "On fait du sur-mesure. Et un des gros plus, c’est que tout est fait ici, dans nos ateliers, précise Laurent Allouis. Ça limite de façon notable toutes les nuisances liées au chantier puisqu’on arrive avec nos blocs complètement finis que l’on a plus qu’à assembler. Ce qui nous permet de maîtriser réellement les délais et les coûts."

La suite de l'article est réservée aux abonnés.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 20 janvier 2022

Journal du20 janvier 2022

Journal du 13 janvier 2022

Journal du13 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 30 décembre 2021

Journal du30 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?