AccueilActualitésAnnecy : Priams se renforce et poursuit son développement

Annecy : Priams se renforce et poursuit son développement

Le promoteur d’Annecy, Priams, a renforcé son équipe directionnelle, tout en élargissant encore sa présence territoriale, à partir de sa nouvelle agence de Nice.
Annecy : Priams se renforce et poursuit son développement
Priams

Actualités Publié le ,

Basée à Annecy, Priams est une entreprise familiale indépendante, spécialiste de la promotion immobilière et de l’aménagement urbain, engagée, depuis sa création, en 1997 (avec à son actif 6 000 logements), dans une approche de haute qualité architecturale et environnementale.

Priams, un capital 100 % familial

Comptant 130 collaborateurs et piloté par un comité de direction composé à 70 % de femmes, le groupe entend faire évoluer son organisation pour soutenir son développement et atteindre son objectif de 300 M€ de chiffre d’affaires annuel à la clôture de l’exercice 2024, tout en conservant un capital 100 % familial. C’est dans cette optique qu’il vient de se doter de quatre nouveaux postes stratégiques.

Sandra Berrod est ainsi nommée directrice générale adjointe. Après avoir intégré l’entreprise en août 2020, elle a désormais la charge de piloter et garantir la haute qualité des opérations dans les territoires, d’en accélérer la transition environnementale et technologique.

Hélène Vilminot, rejoint Priams en tant que directrice qualité et relation client, forte de ses expériences précédentes, en charge des services support d’Eddifis, et après avoir fait une grande partie de sa carrière chez Vinci construction.

Christine Huchette-Sainty prend, elle, la tête de la nouvelle agence Priams Côte d’Azur à Nice. Diplômée d’un DESS droit de l’urbanisme et de la construction, elle bénéficie de compétences éprouvées depuis plus de 20 ans dans le secteur de la promotion immobilière (Altarea, Cogedim, Sogeprom).

Enfin, Nicolas Guilhermet intègre le groupe en tant que responsable économie et innovation. Issu d’une formation d’ingénieur dans le bâtiment et les travaux publics, il a évolué dans des entreprises de premier plan (CGC, Eiffage construction) et a participé à la première labellisation E3C2 d’un bâtiment en France. Il est chargé de développer de nouveaux modèles économiques durables, intégrant notamment les matériaux biosourcés et les nouveaux procédés constructifs innovants, limitant l’impact sur l’environnement.

Répondre aux enjeux actuels du logement"

"Ces quatre nominations sont un signal fort de notre ambition de nous déployer à plus grande envergure tout en intégrant des dimensions qui sont fondamentales pour notre groupe : notre présence multirégionale et notre volonté de répondre aux enjeux actuels autour du logement, explique Antoine Machado, fondateur et président de Priams. Nous nous donnons ainsi les moyens d’atteindre nos objectifs qui sont ambitieux, tout en maintenant le plus haut niveau de qualité et de satisfaction client."

Présent sur trois régions (Auvergne-Rhône-Alpes, Ile-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur), déjà bien implanté dans les bassins Annéciens, Genevois, du Grand Lyon, dans les plus prestigieuses stations des Alpes françaises et en Ile-de-France, Priams élargit aujourd’hui sa présence à l’ensemble des Alpes-Maritimes et du Var. "A travers cette dynamique dans les territoires, affirme Antoine Machado. Nous avons la volonté de nous hisser, à terme, au rang des promoteurs nationaux."

Doublement primé aux Pyramides d’Argent

Priams s’est illustré lors Pyramides d’argent 2021 de la FPI des Alpes. Un concours qui met en avant les meilleurs programmes immobiliers répondant à des qualités esthétiques ou à des critères d’innovation. Le groupe a obtenu le Grand prix régional pour la résidence Le Septuor à Annecy (518 logements dont 5 sociaux), exemplaire à la fois sur le plan de l’architecture (Cabinet Vandendriessche) mais également sur le plan du confort et des stationnements.

Seconde distinction, celle de "la conduite responsable des opérations" pour le programme Phoenix à Courchevel, assurant les services para-hôteliers de 33 logements de standing. Il s’agit d’une réhabilitation d’un bâtiment existant, vertueuse sur le plan environnemental, avec une architecture (Studio Arch) aux lignes épurées, une orientation idéale, la pérennité et la noblesse des matériaux.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 mai 2022

Journal du12 mai 2022

Journal du 05 mai 2022

Journal du05 mai 2022

Journal du 28 avril 2022

Journal du28 avril 2022

Journal du 21 avril 2022

Journal du21 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?