AccueilActualitésApprentissage : Auvergne-Rhône-Alpes, toujours plus haut, toujours plus fort

Apprentissage : Auvergne-Rhône-Alpes, toujours plus haut, toujours plus fort

La nouvelle édition du baromètre ISM-MAAF a dévoilé les chiffres de l’apprentissage dans l’artisanat en Auvergne-Rhône-Alpes pour l’année scolaire 2020-2021.
Apprentissage : Auvergne-Rhône-Alpes, toujours plus haut, toujours plus fort

Actualités Publié le ,

En 2020-2021, en Auvergne-Rhône-Alpes, les entreprises artisanales de moins de 20 salariés ont formé 24 230 apprentis. Un chiffre en hausse de 17 %. Et, preuve de la bonne santé affichée sur le territoire régional, la progression de l’apprentissage est plus marquée en Aura que dans l’ensemble du territoire (+14 % d’apprentis en France en 2020-2021, 175 950 jeunes formés).

La dynamique de l'apprentissage entretenue par la réforme de 2018

"À travers la très forte dynamique observée durant l’année scolaire 2020-2021, nous percevons les effets de la réforme de l’apprentissage initiée par la loi de septembre 2018 sur la liberté de choisir son avenir professionnel, indique Marielle Vo-Van Liger, directrice markéting de la Maaf. La simplification des conditions d’exécution du contrat, la revalorisation de la rémunération des apprentis et la mise en place d’une aide unique de l’État pour les entreprises d’accueil ont permis de renforcer l’attractivité d’une voie déjà plébiscitée."

La tendance est très forte dans le Puy-de-Dôme (+24 % d’apprentis en 2020-2021) et dans le Rhône (+23 %) où l’on retrouve le plus grand nombre d’apprentis de la région (4 950). La progression est également remarquable en Savoie (+18 %, 1 430), en Haute-Loire (+18 %, 930), en Isère (+17 %, 4 110), en Haute-Savoie (+16 %, 2 480) et dans la Drôme (+16 %, 1590). La Loire (+15 %, 2 640) et l’Ain (+14 %, 2 105) suivent la tendance nationale.

Le bâtiment, grand pourvoyeur d'apprentis

En Auvergne-Rhône-Alpes, le secteur de la fabrication a le vent en poupe et enregistre la plus forte progression de l’apprentissage en 2020-2021 (+29 %, 2 750). Viennent ensuite les services (+23 %, 6 850), le bâtiment (+15 %) – qui concentre toujours le plus grand nombre d’apprentis de la région (9 750) – et l’alimentation (+10 %, 4 880).

Dans le détail des activités, la progression du nombre d’apprentis est forte dans les métiers de l’isolation du BTP : les travaux d’étanchéification ont connu la plus forte augmentation du nombre d’apprentis en 2020-2021 (+131 %) ; le nombre d’apprentis progresse de 81 % dans les travaux d’isolation).

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

Journal du 01 septembre 2022

Journal du01 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?