AccueilRhôneAprès 150 ans d'histoire, l'entreprise Bourdin de Vernaison prend un nouveau virage

Après 150 ans d'histoire, l'entreprise Bourdin de Vernaison prend un nouveau virage

Alors qu'elle a fêté ses 150 ans, l'entreprise, spécialisée en plâtrerie et peinture basée à Vernaison, vient de prendre un nouvel envol, avec à sa tête un triumvirat biberonné à la méthode Bourdin.
Les trois dirigeants de l'entreprise Bourdin, : Laurent Chavroche, Joëlle Fanton et Neçari Koçak.
DR - Les trois dirigeants de l'entreprise Bourdin, : Laurent Chavroche, Joëlle Fanton et Neçari Koçak.

Rhône Publié le ,

1872-2022. En 150 ans d'existence, la société Bourdin, spécialisée en plâtrerie et peinture, n'a cessé d'évoluer.

Trois dirigeants formés à la méthode Bourdin

Mais le bouleversement qu'elle a connu en 2020, quelques mois seulement après le Covid, a marqué une rupture importante dans l'histoire de la PME de Vernaison. "C'est en effet à cette période que nous avons repris les reines de l'entreprise, indique Joëlle Fanton, qui forme le trio de dirigeants avec Neçari Koçak et Laurent Chavroche. Et nous sommes la première génération à ne pas être des Bourdin."

Au-delà de ce changement symbolique, c'est surtout les conditions dans lequel il s'est fait qui ont marqué une vraie rupture. "Pierre Palley, qui dirigeait l'entreprise avec Bruno Bourdin, est décédé subitement. Et, même s'il avait en tête de passer la main, sa succession n'avait pas été anticipée. Nous avons dû reprendre la suite au pied levé. Ce qui n'a pas été simple."

Et ce même si les trois dirigeants ont tous été biberonnés à la méthode Bourdin. "On a fait notre apprentissage ici, on a gravi les échelons ici…, indique Neçari Koçak. Donc forcément, nous avons un lien très fort avec l'entreprise."

Pourtant, malgré cet attachement, il a fallu faire preuve de résilience pour encaisser les aléas vécus depuis deux ans. "C'est vrai que notre arrivée ne s'est pas faite dans un contexte facile, admet Laurent Chavroche. Entre la crise des matériaux, le Covid et les problèmes de personnel, on n'a pas été épargné. A tel point que souvent, on se dit, heureusement qu'on est trois (rires)."

Une concurrence toujours plus accrue

Aujourd'hui, les rôles au sein du trio semblent bien répartis. "Joëlle gère toute la partie administrative. Neçari pilote le travail technique et moi, je m'occupe de l'aspect commercial", précise Laurent Chavroche. Un fonctionnement bien intégré par la quarantaine de salariés de l'entreprise Bourdin qui travaille principalement en Métropole de Lyon et aux alentours.

Côté activité, la société de Vernaison vit une période un peu "compliquée", de l'aveux même de ses dirigeants. "On tournait il y a peu à 7-8 M€ de chiffre d'affaires, précise Joëlle Fanton. Mais aujourd'hui, nous sommes plus à 5 M€."

Une baisse qui s'explique par le contexte et la concurrence toujours plus accrue dans le secteur. "On travaille principalement avec la promotion privée où la bataille des prix fait rage. Conséquence, même s'il y a une forte hausse des matériaux, on ne peut pas la répercuter sur nos devis."

L'entreprise garde une bonne réputation, un savoir-faire et une assise financière solide"

Bien conscient des difficultés actuelles, le triumvirat à la tête de l'entreprise Bourdin reste persuadé que les beaux jours sont à venir. "Aujourd'hui, on arrive à trouver une bonne organisation entre nous, précise Joëlle Fanton. On sort un peu la tête du guidon. Et à côté de ça, l'entreprise garde une bonne réputation, un savoir-faire et une assise financière solide." De quoi imaginer un avenir prometteur.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

Journal du 05 janvier 2023

Journal du05 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?