AccueilActualitésArnaud Humbert-Droz : "Faire de la REP une opportunité business et non une contrainte réglementaire"

Arnaud Humbert-Droz : "Faire de la REP une opportunité business et non une contrainte réglementaire"

L’éco-organisme était de passage à Lyon jeudi 2 décembre. L’occasion d’évoquer avec son président, Arnaud Humbert-Droz, la philosophie que souhaite prôner Valdelia dans la mise en place de la REP pour le bâtiment.
Arnaud Humbert-Droz : "Faire de la REP une opportunité business et non une contrainte réglementaire"
Valdelia

Actualités Publié le ,

Contrairement à d’autres éco-organismes créés dans l’optique de la REP PMCB, Valdelia bénéficie d’une expérience réelle. C’est un plus selon vous ?

Effectivement, Valdelia est agréé depuis 2012 sur la filière ameublement professionnel. Nous avons une vraie capacité à maîtriser les opérations de collecte, le tri et le recyclage. Et 30 % de notre activité provient déjà du monde de la construction dont nous connaissons les contraintes et les attentes. Aujourd’hui, la réglementation impose à tous les professionnels qui mettent sur le marché des produits et matériaux de la construction d’organiser et de financer la collecte et le recyclage des produits concernés lorsqu’ils arrivent en fin de vie. Et nous aimerions faire valoir notre savoir-faire pour les y aider.

Arnaud Humbert-Droz (@Valdelia)

Comment Valdelia entend fonctionner pour la filière ?

D’un point de vue opérationnel pur, nous voulons développer deux dispositifs. Pour le premier, qui concernera les opérations au-delà de 50m3, nous proposerons un ou plusieurs contenants pour collecter directement sur le chantier. Et pour le reste, nous voulons mettre en place un dispositif au plus proches des artisans, chez des acteurs de la distribution de matériaux, comme le groupe Chausson par exemple, où nous pourrions installer des points de collecte par exemple.

"Proposer une démarche avant tout coopérative avec Valdelia"

Vous étiez à Lyon ce jeudi 2 décembre pour rencontrer les professionnels et répondre à leurs interrogations. Quels messages avez-vous fait passer ?

On veut surtout rappeler à tout le monde qu’il est encore temps de nous rejoindre pour essayer de fabriquer ensemble quelque chose qui vous ressemble. Le principe directeur de notre action auprès des metteurs sur le marché est de proposer une démarche avant tout coopérative car Valdelia a toujours été dans la co-construction avec ses partenaires. En tant que spécialistes du déchet, nous voulons mettre notre expertise reconnue au service des professionnels du bâtiment pour faire de la REP PMCB une opportunité business et non une contrainte réglementaire.

La mise en place de la REP a été reportée au 1er janvier 2023 pour la filière. C’est une bonne chose selon vous ?

Les textes avaient pris beaucoup de retard et nous n’aurions pas été prêts pour le 1er janvier 2022. Cette année supplémentaire permettra aux opérateurs de collecte et de traitement d’acquérir le matériel nécessaire. Mais surtout, elle nous donne l’occasion de créer quelque chose de vraiment concerté. C’est pour cela que, à partir de février prochain, nous allons repartir sur les routes et nous reviendrons présenter les choses plus concrètement.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 20 janvier 2022

Journal du20 janvier 2022

Journal du 13 janvier 2022

Journal du13 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 30 décembre 2021

Journal du30 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?