AccueilActualitésAssises du BTP : encourageant pour les professionnels d'Auvergne-Rhône-Alpes

Assises du BTP : encourageant pour les professionnels d'Auvergne-Rhône-Alpes

Jeudi 22 septembre, 13 mesures de soutien à la filière BTP ont été annoncées. Une première étape encourageante pour les représentants des organisations professionnelles d'Auvergne-Rhône-Alpes.
Assises du BTP : encourageant pour les professionnels d'Auvergne-Rhône-Alpes
Shutterstock

Actualités Publié le ,

Désirées par le secteur et promises par le ministre de l’Economie, les Assises du BTP étaient, jusqu’à il y a une semaine encore, entourées d’un certain secret. Personne n’était réellement capable de dire quelle forme elles allaient prendre. Et, si certains craignaient qu’il s’agisse uniquement d’un effet d’annonce, ils ont dû être en partie rassurés jeudi 22 septembre.

Assises du BTP : "le travail doit se poursuivre"

Au total, plus de 200 représentants du secteur ont été entendus. Un dialogue qui a abouti à 13 mesures, énoncées par le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire. Le patron de Bercy qui a par ailleurs précisé qu’il s’agissait là d’un point d’étape "et que le travail allait se poursuivre dans les prochains mois".

De quoi satisfaire les organisations professionnelles, à commencer par la Capeb. "C’est encourageant de voir qu’il y aura plusieurs autres réunions à l’agenda, a indiqué Dominique Guiseppin, président de la Capeb Aura. Nous allons pouvoir travailler ensemble."

Le représentant de la Confédération s’est, dans le détail, également réjouit "de la pérennisation à 100 000 € du seuil de gré à gré, du retour des avances, de la prolongation de l’offre au coup par coup du label RGE… Et aussi du maintien des taux de TVA réduit sur les chaudières à très haute performance énergétique. Tout ça, ce sont des choses intéressantes pour les entreprises. Après, il y a encore beaucoup d’ajustements à faire."

"La suite va être primordiale" pour Samuel Minot

Pour Samuel Minot, président de la Fédération du BTP Rhône et Métropole, les premières annonces de ces Assises du BTP "vont dans le bon sens. Notamment pour tous ceux qui font des marchés publics. Ils ont été écoutés avec des mesures concernant l’amélioration de la trésorerie des entreprises, sur les avances, sur les seuils planchers… Après, ça reste insuffisant."

Parmi les sujets éludés, Samuel Minot cite l’urbanisme, la construction, les marchés privés, la rénovation énergétique… "On ne peut pas se satisfaire de cette première étape. La suite va être primordiale." Cette suite se matérialisera par des commissions de travail auxquelles les organisations professionnelles participeront. "J’espère qu’on avancera sur des sujets concrets. A commencer par les ambitions de financement de rénovation énergétique. Et le logement neuf. Sinon, ça n’aura servi à rien."

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?