AccueilAinAu cœur de Bourg-en-Bresse, les engins de démolition font table rase du passé

Au cœur de Bourg-en-Bresse, les engins de démolition font table rase du passé

Avec la démolition du bâtiment Saint-Joseph, le site de l'ancien hôpital psychiatrique Sainte-Madeleine poursuit sa mue entre la gare et le centre-ville, à deux pas du nouveau palais de justice
Au cœur de Bourg-en-Bresse, les engins de démolition font table rase du passé
JMP

Ain Publié le ,

C'est une page de l'histoire du centre-ville de Bourg-en-Bresse qui finit de se tourner. Le bâtiment Saint-Joseph de l'ancien hôpital psychiatrique Sainte

-Madeleine, propriété de la commune, ne sera bientôt plus qu'un souvenir. Sa démolition qui sera suivie des opérations habituelles de dépollution, de déplombage et de désamiantage, est en effet en bonne voie entre le Palais de Justice et le pôle multimodale de la gare.

Un deuxième ensemble situé le long de l'avenue qui mène à cette même gare a succombé à son tour, dans la foulée, afin de créer une ouverture visuelle sur le parc de la Madeleine et aménager un parvis public.(À la place du bâtiment Saint-Joseph, le groupe Cardinal réalisera un bâtiment ultramoderne avec des commerces, une terrasse sur le toit, des espaces de travail et des logements).

Les deux bâtiments laisseront la place fin 2023 à un immeuble flambant neuf. Le projet est mené par le groupe immobilier lyonnais Cardinal dont l'ambition est de « favoriser la mixité des usages et la rencontre entre les générations, les étudiants, les jeunes actifs, les salariés et le public. »

Le futur bâtiment (3 950 m2 de surface de plancher) se présentera en R+3, avec en sous-sol l'aménagement de 31 places de stationnement.

Le rez-de-chaussée entièrement vitré donnera à la fois sur l'avenue et sur le parc. Il comprendra deux espaces commerciaux de 370 m2 et 250 m2. L'un deux pourrait être destiné à de la restauration avec une terrasse donnant sur le parc.

La Madeleine poursuit sa mue

Le premier étage sera consacré à des espaces tertiaires en plateau modulables divisibles avec accessibilité PMR (personnes à mobilité réduite). Le reste du bâtiment aura pour vocation de devenir « une Résidence du Savoir », destinée, selon les techniciens de Cardinal, aux étudiants et aux jeunes actifs, avec du coworking et des espaces de vie en commun (salon, salle de petit-déjeuner, laverie).

Un soin particulier sera apporté aux locaux techniques pour le rangement des vélos, des trottinettes, cela afin de favoriser les modes doux de déplacement en total cohérence avec la proximité de la gare. La gestion de cette résidence sera assurée par Cardinal Campus, une filiale du groupe qui bénéficie d'une riche expérience, notamment dans le domaine du logement étudiant.

Vidé de ses pensionnaires au début des années 2000 avant d'être transformé pour recevoir une partie des services du Conseil départemental, notamment la Solidarité et les Affaires sociales, l'hôpital Sainte-Madeleine, chargé d'histoire et dont la construction remonte au début du XIXe siècle, poursuit sa mue.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 septembre 2022

Journal du29 septembre 2022

Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?