AccueilRhôneAvec le quartier Chambord, Belleville-en-Beaujolais met le cap sur le bioclimatique

Avec le quartier Chambord, Belleville-en-Beaujolais met le cap sur le bioclimatique

La municipalité bellevilloise souhaite devenir la première ville bioclimatique de l’Hexagone. Une ambition retranscrite dans le futur quartier Chambord.
Avec le quartier Chambord, Belleville-en-Beaujolais met le cap sur le bioclimatique
Crédit mutuel aménagement foncier

Rhône Publié le ,

Lundi 23 mai, Frédéric Pronchéry, maire de Belleville, Michel Mazille, adjoint à l’urbanisme, Emmanuel Hermsdorff, directeur général de Crédit mutuel aménagement foncier et Mathias Wisniewski, directeur de Crédit mutuel aménagement foncier agence de Lyon, ont signé un plan-guide ambitieux.

Le quartier Chambord, premier pas vers un "Belleville" bioclimatique

Un acte symbolique qui concrétise plus de deux années d’étude, de préparation et de travail commun pour initier ce qui sera une opération urbaine de grande envergure : le quartier bioclimatique Chambord, dont les travaux devraient démarrer au premier trimestre 2023.

Ce quartier sera le premier acte d’un projet bien particulier à Belleville : faire de la collectivité la première ville bioclimatique de France. "La pensée centrale guidant l’action est de révolutionner la manière de concevoir l’aménagement de la ville en recherchant l’harmonie entre l’homme et la nature dans une relation symbiotique et ainsi préserver la biodiversité préexistante", précise la collectivité.

Le futur quartier Chambord a été imaginé par la commune et Crédit mutuel aménagement foncier, retenu suite à une consultation. Ce travail de co-construction s’est notamment illustré à travers la rédaction d’un "plan guide" avec la participation d’experts dans les différents champs de l’environnement.

Des bâtiments à faibles besoins

Sur un espace de plus de 10 hectares à l’ouest de la ville, "Chambord" sera pensé comme un véritable parc habité, d’une capacité de 300 logements proposant différents types d’habitats et de commerces, ou locaux associatifs et espaces sportifs, répartis en cinq sous-quartiers paysagés (village, forêt, cœur de quartier, courrées et jardins). Des aménagements y seront adaptés aux modes doux de circulation et une passerelle piétonne et cycle verra le jour. Elle permettra de relier la partie ouest à la partie est de la commune.

Ce projet est soutenu par le programme de l’État "Petites villes de demain" grâce auquel Belleville-en-Beaujolais ambitionne de devenir une ville bioclimatique positive à horizon 2035. L’aménageur Crédit mutuel aménagement foncier a choisi l’Atelier LD, équipe de maitrise d’œuvre qui propose des solutions innovantes pour l’aménagement du territoire et nombre d’entrepreneurs locaux. L’association Oïkos est aussi associée au projet et proposera ses conseils en matière d’utilisation de matériaux naturels présents sur place.

Entre la pose de première pierre et la livraison complète du projet, les exigences de performance vont évoluer"

Crédit mutuel aménagement foncier prévoit la construction de bâtiments à faibles besoins, en suivant les principes bioclimatiques de valorisation des apports gratuits et le recours aux énergies renouvelables (solaire et géothermie). De plus, les acteurs vont largement privilégier le recours à des procédés constructifs à faible contenu carbone : bois, matériaux biosourcés, matériaux traditionnels du territoire, béton bas carbone, etc.

"À noter qu’entre la pose de première pierre et la livraison complète du projet, les exigences de performance vont évoluer, au fur et à mesure, et nécessiter des réadaptations, expliquent les décisionnaires. Aussi, chaque opération apportera son lot d’enseignements qu’il faudra être en mesure de pouvoir capitaliser en vue d’en faire profiter les îlots suivants. C’est finalement une des grandes forces de ce projet d’envergure."

Concrètement, les travaux d’aménagement de la phase 1 devraient débuter au premier trimestre 2023. Ils concrétiseront un travail déjà entamé par les précédentes équipes municipales, et de longue haleine, chaque tranche s’enrichira de l’expérience de la précédente. La livraison des premiers logements est prévue pour 2025, avant le début de la phase deux qui devrait se terminer en 2028.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

Journal du 03 novembre 2022

Journal du03 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?