Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Bâtiment et Infrastructures / Trois projets d'innovations financés par les pouvoirs publics

le - - Matériel

Bâtiment et Infrastructures / Trois projets d'innovations financés par les pouvoirs publics
© Eric Le Roux Université Claude Bernard Lyon 1 - université Claude Bernard Lyon 1 - Impression 3D

Trois projets d'innovations sont actuellement financés par les pouvoirs publics dans le cadre du PSPC Région (Projets Structurants pour la Compétitivité), dans les domaines du bâtiment/infrastructure sur les thématiques du recyclage, des matériaux à haute performance et de la sécurité. Détails.

Couches minces

Projet Revien

Le Projet REVIEN consiste à travailler à l'incorporation la plus élevée possible de PVC recyclé et PVC plastifié recyclé, en particulier pour le procédé d'enduction et d'extrusion de couches minces (utilisées en photovoltaïque notamment).

Les couches minces notamment utilisées dans les installations photovoltaïques @prostooleh

REVIEN est un projet financé dans le cadre de l'appel à projets PSPC Régions par l'état, la région Auvergne Rhône-Alpes et les collectivités locales, labellisé par les pôles de compétitivité Axelera, Polymeris et Techtera. Le projet REVIEN, porté par l' entreprise GERFLOR, regroupe 4 partenaires industriels et 1 laboratoire : KEM ONE, GERFLOR, Serge FERRARI et le laboratoire IMP (Ingénierie des Matériaux Polymères).

Objectifs du projet

Afin de diminuer l' empreinte carbone des produits à base de plastique et en lien avec la Feuille de Route Economie Circulaire (FREC, 23 avril 2018), les sociétés GERFLOR, SERGE FERRARI, KEM ONE collaborent sur un projet commun. Il consiste à introduire des Matières Premières Secondaires (MPS) à base de PVC et de PVC plastifié dans des couches obtenues par enduction ou par extrusion en couches minces. Ils s' appuieront sur les travaux du laboratoire IMP pour comprendre les mécanismes permettant une bonne intégration des MPS, en limitant les impacts sur les procédés de transformation tout en conservant les propriétés des produits finis.

Activités des membres du consortium

GERFLOR fabrique, distribue et commercialise des revêtements de sols, de mur, des accessoires pour la finition (plinthes, main courante ...) ainsi que les outils pour la mise en oeuvre sur les chantiers. L' entreprise représente environ 4 200 collaborateurs dans le monde (dont 1 700 environ en France, avec 3 sites industriels en Région Auvergne-Rhône-Alpes). Son siège est à Villeurbanne (69).

KEM ONE est le second producteur européen de PVC, ainsi qu' un producteur important de soude caustique. L' entreprise dispose de prés de 1 300 salariés et de 7 sites industriels, tous situés dans le quart Sud-Est de la France, à l' exception d' un site de PVC localisé à Hernani (Espagne). Son siège est à Lyon (69).

SERGE FERRARI est un leader mondial des matériaux composites souples, qui emploie plus de 1 000 collaborateurs. Cette société familiale, créée en 1973, fabrique et distribue des matériaux composites souples innovants livrés sous forme de bobines et utilisés par des industriels et des professionnels pour des applications très variées (protection solaire, architecture tendue, habillage de façade et acoustique).

IMP (Laboratoire Ingénierie des Matériaux Polymères - UMR CNRS 5223), a une forte expertise et une reconnaissance internationale dans le domaine, des matériaux polymères, de leur formulation et des procédés de mise en oeuvre.

Budget du projet

2, 222 millions d'euros Montant du financement : 963 000 euros Labellisation : Axelera,Techtera, Polymeris

Parement de façade

Projet CALME

Prototype de panneau sandwich à peau minérale, propriété LMC²

Le Projet CALME consiste dans le développement d'un système innovant de parement de façade multifonction à aspect minéral dans le cadre de la rénovation et de la construction neuve.

CALME est un projet financé dans le cadre de l'appel à projets PSPC Régions par l'état, la région Auvergne Rhône-Alpes et les collectivités locales, labellisé par les pôles de compétitivité EMC2 et Techtera. Ce projet est porté par un consortium composé de SAERTEX (chef de file), MECA, AAB, Laboratoire LMC².

Acronyme du Projet

Développement de panneau Composite ALlégé Minéral ultra haute pErformances pour la rénovation et la construction neuve.

Objectif du projet

Le projet CALME vise à développer un système de parement de façade innovant dans le cadre de la rénovation comme de la construction neuve. Ce nouveau système à aspect minéral respectera les nouvelles exigences vis-à-vis de la réglementation thermique des bâtiments et proposera une méthode de mise en oeuvre optimisée par rapport aux techniques usuellement employées dans les métiers de l'Isolation Thermique par l' Extérieur (ITE) et des bardages .

Activités des membres du consortium

SAERTEX est spécialisée dans la fabrication de renforts de tous secteurs, (Marine, Transport, Eolien, ...). Depuis plus de 10 ans, l'entreprise confectionne également des matériaux d' âme aux propriétés mécaniques augmentées grâce à une structure 3D en fibres de verre insérée dans des mousses polyuréthane dotées d' excellentes propriétés d' isolation thermique. MECA est un bureau d'étude pluridisciplinaire spécialisé dans le dimensionnement et l' optimisation des structures et des matériaux. Ses compétences sont reconnues dans le calcul et la vérification par éléments finis, mais aussi l'analyse et le choix des matériaux (métalliques, composites...) et la maîtrise des modèles et des lois de comportement : plasticité, hyperélasticité, anisotropie, fatigue, fluage vieillissement.

AAB est un groupe basé à Mormant (Seine et Marne) dont l'activité principale est la conception et la construction de décors clé en main. Parmi ses références, les grottes Chauvet et de Lascaux, le Zoo de Beauval, le Puy du Fou ou encore Disney. Le groupe compte aussi une unité de production d'éléments en BFUP qui participe au présent projet avec pour référence la production des éléments de façade en BFUP pour la rénovation du centre commercial de Lyon Part Dieu.

LMC² est un laboratoire de recherche universitaire de l' Université Claude Bernard Lyon 1 dont l' activité scientifique porte sur l' étude des matériaux et des structures composites et plus particulièrement sur l' analyse expérimentale et la modélisation du comportement d' ouvrage ou de parties d' ouvrages de génie civil (béton armé, béton précontraint, bois, métal) renforcés par des matériaux composites.

Budget du projet

3,366 millions euros

Montant du financement : 1,685 millions d' euros

Labellisation : Techtera et EMC2

PHOTO

Prototype de panneau sandwich à peau minérale, propriété LMC²/SAERTEX

Infrastructures

Sentmi capteur surfacique 2D à fibres optiques

Un projet utilisé pour la sécurité des infrastructures @vectorjuice

SENTMI réside dans le développement dans le secteur du génie civil d'une solution de capteur surfacique 2D à fibres optiques pour le monitoring d'infrastructures pour prévenir des incidents. Acronyme du Projet : SENsor Textile Monitoring Infrastructures.

SENTMI est un projet financé dans le cadre de l'appel à projets PSPC Régions par l'état, la région Auvergne Rhône-Alpes et les collectivités locales, labellisé par le pôle de compétitivité Techtera, issu d'un travail commun entre le cluster Indura et le pôle Techtera. Ce projet est porté par un consortium, basé en Région Auvergne-Rhône-Alpes, composé de Léon Grosse (chef de file), Brochier Technologies, INOUid et le laboratoire LOCIE.

Objectif du projet

L' objectif de ce projet est de répondre à un besoin latent du secteur des infrastructures du génie civil : pouvoir monitorer le parc d' infrastructures et ouvrages français, dans une optique de prévention d' incidents parfois tragiques et irréversibles. Le projet SENTMI a donc pour ambition d' apporter une réponse à cette problématique en fournissant les moyens de prévenir ces incidents par le biais d' une technologie innovante de capteurs textiles à fibres optiques surfacique.

Activités des membres du consortium

Le laboratoire LOCIE est une unité mixte de recherche du CNRS (UMR 5271) de l' Université Savoie Mont Blanc travaillant sur un axe de recherche unique « bâtiment durable et énergie ».

Il se place, notamment, dans la recherche du diagnostic structurel et énergétique des bâtiments que ce sopitour le neuf ou la réhabilitation. Le laboratoire a une expertise reconnue sur les mesures à petite et grande échelle et utilise notamment des techniques d'analyse d' images.

Léon Grosse est une entreprise de bâtiment et travaux publics. Elle intervient dans l' ensemble des domaines de la construction avec une répartition de 85% de son chiffre d' affaires dans le bâtiment et 15% dans le génie civil.

Brochier Technologies développe une technologie de tissage de fibres optiques. Ce procédé permet, après un traitement adéquat et une injection optimale de la lumière, d' obtenir des surfaces de lumière innovantes et performantes, allant du centimètre à plusieurs mètres carrés. INOUid intègre et crée des solutions pour que l' industrie puisse tirer parti des Data Industrielles quelle que soit leur origine (automate, PLC, capteurs, machines industrielles, robots) et accompagner sa transition numérique vers l' industrie du futur.

Budget du projet

2,278 millions d' euros

Montant du financement : 1,156 millions euros

Labellisation : Techtera




Eric SEVEYRAT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer