AccueilActualitésProspective 2022 / Béatrice Vessiller / "Une modification de l’urbanisme à tous les étages"

Prospective 2022 / Béatrice Vessiller / "Une modification de l’urbanisme à tous les étages"

Le point à l'orée de 2022 avec Béatrice Vessiller, vice-présidente de la Métropole de Lyon, déléguée à l’urbanisme, au cadre de vie, à l’action foncière.
Prospective 2022 / Béatrice Vessiller / "Une modification de l’urbanisme à tous les étages"
DR - « La modification n°3 du PLUH marque un acte important du mandat dans la mise en place de notre action environnementale et sociale. » Béatrice Vessiller

Actualités Publié le ,

Quels sont les principaux dossiers sur votre bureau au début de 2022 ?

Celui qui aura le plus d’impact sur la conduite de notre politique sociale/environnementale, est la modification N°3 du PLUH (plan local de l’urbanisme et de l’habitat). Le projet qui sera soumis à l’enquête publique à partir de février, ne comporte pas moins de 1180 points de modifications.

Il repose sur deux piliers principaux que sont le social et l’environnemental. Le social porte sur la mixité dans 46 communes (sur 59) où il faut agir sur les SMS (secteur de mixité sociale). Il s’agit par exemple de fixer un taux de 30% de logements sociaux dit PLAI (prêt locatif aidé d'intégration) dans les nouveaux projets, dans les communes qui comportent moins de 25% de logements sociaux. Mais aussi dans certains quartiers moins dotés en logements sociaux des communes qui en comportent plus de 25% en moyenne.

Quand doit être applicable cette modification n°3 du PLUH ?

Vraisemblablement à la rentrée en septembre 2022. L’enquête publique court sur février-mars. Ensuite viennent le dépouillement et les observations du commissaires enquêteur, et d’éventuelles corrections .

Et sur le plan environnemental ?

Il s’agit, entre autres, de protéger 27 hectares d’espaces verts supplémentaires, et 60 ha de boisement comportant des espèces protégées.

Par ailleurs, il s’agit aussi de fixer des « rétrozones » sur plusieurs communes. Ce sont des zones initialement prévues à l’urbanisation qui seront préservées à 70% de leur surface pour l’agriculture dans la Métropole.

Nous renforçons aussi le coéficient de pleine terre sur 6000 hectares au total avec des taux de pleine terre qui passeront de de 20 à 40% ou de 15 à 30%.

Nous abaissons le taux de places de stationnement voiture de 0,9 places par logement à 0,6% pour les nouvelles constructions. Dans les quartiers très bien desservis par les transports : la Presqu’Île et La Part-Dieu, on passe de 6 places pour 10 logements à 1 place pour 10. Sur la Métropole nous doublons la surface des parcs vélo fermés dans les constructions de 1,50 m2 à 3 m2 par logement.

Par la modification n°3, nous renforçons la densité près des stations de tramways, notamment le long des nouvelles lignes programmées, avec des autorisations de hauteurs de bâtiments.

Et les grands projets structurants ?

Nous lançons la grande concertation sur les usages de la rive droite du Rhône à Lyon, avec pour base les nouvelles mobilités, nous incluons 7 ponts dans le projet.

Sur les dossiers Anru (agence nationale de rénovation urbaine), nous lancerons entre autres, les études sur le quartier Mas du Taureau à Vaulx-en-Velin, avec une révision en profondeur, l’implantation de 1300 logements.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 20 janvier 2022

Journal du20 janvier 2022

Journal du 13 janvier 2022

Journal du13 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 30 décembre 2021

Journal du30 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?