AccueilBéton Direct veut uberiser le BTP

Béton Direct veut uberiser le BTP

La start-up lyonnaise vient de lancer le premier site en ligne de vente de béton et mortier prêt à l'emploi. À peine créée, elle affiche déjà de grandes ambitions.
Béton Direct veut uberiser le BTP
DR - Julien Lebourgeois, fondateur de l'entreprise.

Publié le ,

On n’imagine pas deux secteurs plus dissemblables. Et pourtant. Le numérique investit maintenant le champ du BTP. Comme pour Uber, le l’objet du délit est une plateforme. Lancée début avril par la start-up lyonnaise Béton Direct, celle-ci met en relation les petits artisans, et même les particuliers, avec des producteurs indépendants de béton. « Le marché est très éclaté, affirme Julien Lebourgeois, fondateur de l’entreprise. D’un côté, on recense une multitude de petits sites de fabrication, de l’autre, des petits faiseurs qui ne trouvent pas leur compte dans l’offre des grands industriels du secteur. C’est de là qu’est partie l’idée. »

Trois interfaces composent la plateforme : un site de vente, un site dédié aux producteurs référencés et une application pour les chauffeurs de camion-toupie. En 48 heures, la start-up est capable de livrer 500 litres de béton frais, n’importe où dans l’agglomération. « À la différence d’Uber, les sociétés de production indépendantes voient plutôt d’un bon œil notre initiative. Béton Direct les rapproche de leur marché naturel ».

Pour lancer son projet, Julien Lebourgeois a déjà réalisé un premier tour de table de 200 K€ auprès de business angels. Cette somme doit lui permettre de tester le concept à Lyon, où elle vise principalement "les petits chantiers avec des contraintes d’accès », précise le dirigeant. La jeune pousse, qui fait travailler une dizaine de personnes, prévoit de se déployer dans d’autres villes dès 2017, notamment en région parisienne. Pour y parvenir, il faudra qu’elle lève de nouveaux financements avant la fin de l’année. D’ici cinq ans, la start-up espère ainsi être implanté dans les principales métropoles françaises et réaliser un chiffre d’affaires d’environ 50 M€, dont 3 à 5 M€ à Lyon.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?