AccueilAinBourg-en-Bresse / La Capeb de l'Ain a ouvert ses portes

Bourg-en-Bresse / La Capeb de l'Ain a ouvert ses portes

L'organisation professionnelle s'est penchée à cette occasion sur la médiation et sur l'assainissement non collectif, avant de remettre leurs diplômes aux nouvelles « gestionnaires d'entreprise artisanale du bâtiment ».
Les lauréates de la formation GEAB (gestionnaire d'entreprise artisanale du bâtiment) de la CAPEB de l'Ain
©JMP - Les lauréates de la formation GEAB (gestionnaire d'entreprise artisanale du bâtiment) de la CAPEB de l'Ain

Ain Publié le ,

La journée portes ouvertes de la Capeb de l'Ain, organisée début décembre au siège de l'organisation professionnelle, a été, pour les amis du président Frédéric Bagne, l'occasion de remettre leurs diplômes aux lauréates de la formation GEAB (gestionnaire d'entreprise artisanale du bâtiment).

Pendant cette session de 400 heures, organisée sur neuf mois dans les locaux de la Capeb à Bourg-en-Bresse, les stagiaires ont débroussaillé quatre grands blocs de compétences : gestion et comptabilité ; communication et démarches commerciales ; bureautique et systèmes d'information ; gestion des ressources humaines et HQSE.

Le groupe, qui a également dû franchir l'étape de la présentation du dossier d'entreprise devant un jury des plus exigeants, a ter- miné l'année avec une moyenne de 14,22 sur 20. « Nous avons eu une promotion soudée, constituée de personnalités bien différentes, mais affichant un objectif commun, celui de faire progresser leur entreprise », s'est félicité le président Bagne à l'issue de la cérémonie.

Le jeu en vaut la chandelle

La journée portes ouvertes a été animée à partir de plusieurs grands thèmes de travail : l'assainissement non collectif et, surtout, la médiation et les obligations pour les professionnels définies par l'article L612.-1 du Code de la consommation.

« Depuis le 1er janvier 2016, tout professionnel est obligé d'identifier un médiateur, de communiquer ses coordonnées à son client lorsqu'il s'agit d'un particulier, explique Natacha Janvier, l'une des permanentes de la Capeb 01.

Ceci dans le but de lui permettre de déclencher un processus de recherche d'un accord en cas d'un éventuel litige. Le médiateur choisi doit être agréé par la Commission d'évaluation et de contrôle de la médiation de la consommation. Ses coordonnées doivent être affichées sur les conditions générales de vente ou devis, ainsi que sur les sites internet de l'entreprise ».

Le jeu en vaut la chandelle car, comme l'ont précisé les intervenants au cours de la conférence, « tout manquement à ces obligations d'information est passible d'une amende administrative de 3 000 € pour une personne physique et 15 000 € pour une personne morale... Et la direction de la concurrence et de la répression des fraudes commence à être très active sur le sujet ! »

Dans un tel contexte, la Capeb a fait le choix de proposer à ses adhérents les services de professionnels proposant des tarifs plus qu'avantageux. « Afin de faciliter les démarches de nos professionnels et de limiter le coût de la médiation à charge de nos entreprises adhérentes, nous avons mis en place un partenariat nous liant à la SAS Médiation Solution, avec laquelle une convention de partenariat a été signée au cours de la journée portes ouvertes », explique Philippe Bost, secrétaire général adjoint de la Capeb 01 et de la CNATP présidée par la Bressane Françoise Despret.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 septembre 2022

Journal du29 septembre 2022

Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?