Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Bourg-en-Bresse : Six ans de travaux pour le toilettage complet du plus grand lycée de Rhône-Alpes

le - - Ain

Bourg-en-Bresse : Six ans de travaux pour le toilettage complet du plus grand lycée de Rhône-Alpes
Le gymnase et la piscine feront peau neuve d'ici l'automne

Débuté en 2013, le chantier du lycée Joseph-Marie-Carriat ne s'achèvera pas avant 2019. Près de 64 M€ ont été engagés pour cette réhabilitation menée tambour battant, alors même que 2 000 élèves continuent de vaquer à leurs études comme si de rien n'était !

En 2013, quand le président du Conseil régional Rhône-Alpes Jean-Jack Queyranne (remplacé depuis par Laurent Wauquiez) posait symboliquement la première pierre du vaste chantier de rénovation du lycée Joseph-Marie Carriat, à Bourg-en-Bresse, plusieurs observateurs attentifs n’avaient pu s’empêcher de s’interroger. « On s’attendait à un truc pharaonique… et on n’a pas été déçu !, déclare aujourd’hui l’un d’eux. Mais il faut bien reconnaître qu’au cours des trois années qui viennent de s’écouler, la vie des élèves et du personnel a suivi son cours quasiment normalement. Pour le moment, c’est un succès. »

Nommé au conseil d’administration de l’établissement après son élection fin 2015 dans la nouvelle majorité régionale, Xavier Breton, député de l’Ain, confirme avec satisfaction : « On a rarement vu une opération de cette importance se passer aussi bien en temps réel. Le lycée n’a jamais cessé de fonctionner. C’est pourtant le plus grand de Rhône-Alpes avec 2 000 élèves, 170 enseignants et 90 agents administratifs et techniques qui assurent son bon fonctionnement. La direction, les professeurs, les élèves… L’organisation est impeccable avec une circulation très bien réglée. Tout le monde joue le jeu. C’est rassurant au regard du budget affecté, 63,9 M€ toutes dépenses confondues. »

En partenariat avec CA3B

Si les travaux se poursuivront jusqu’à fin 2019, ils ont déjà connu plusieurs étapes marquantes. « Nous avons commencé par l’internat, explique le proviseur Thierry Dosch. Il nous a été livré à l’automne 2014. En juin 2015, le Greta-formation a été rattaché au lycée. Puis, à la rentrée 2016, les locaux de maintenance et ceux de l’enseignement du bois ont été finalisés, ainsi que les salles de STI2D. Dans quelques mois, ce sera le tour de l’un de nos grands bâtiments, entièrement rénové, et de l’extension qui abritera les salles d’étude, les salles de vie des élèves… »

En septembre 2017, avant la démolition du préau prévue pour octobre, la piscine et le gymnase auront fait peau neuve. Un ensemble financé par la Région à hauteur de 6 M€ et qui passera au même moment dans le giron de la nouvelle Communauté d’agglomération du Bassin de Bourg-en-Bresse (CA3B). « En contrepartie, par le jeu d’une convention signée en mai 2010, ces équipements seront mis gratuitement à la disposition des lycées de la ville pendant 20 ans, souligne Xavier Breton. On pense notamment au lycée professionnel public Marcelle-Pardé (métiers de la mode, commerce esthétique/cosmétique, gestion administration), situé à proximité et qui depuis toujours manque cruellement d’une salle de sports. Là encore, ce sera du gagnant-gagnant. »

L’année prochaine, l’équipe de direction devra faire ses cartons. Les bureaux du proviseur Thierry Dosch et de ses collaborateurs deviendront des salles de cours. Ce sera également le moment de rapatrier les sections déplacées depuis des mois dans des locaux extérieurs au lycée. L’aménagement de l’atelier de productique, installé ces derniers mois dans un vaste local de 4 000 m2 mis à disposition à l’autre bout de la ville par une entreprise d’électroménager, aboutira en novembre. La phase 6 du chantier inclura, en 2019, la construction de la salle polyvalente et la réhabilitation partielle d’un bâtiment, y compris son isolation par l’extérieur.

Des entreprises citoyennes

« Les entreprises locales et régionales réalisent depuis plus de trois ans un travail remarquable, souligne Xavier Breton. Hormis les périodes d’intempéries, le chantier n’a pas connu de problème particulier remettant en cause l’échéancier prévu. Seul l’un des murs de la piscine-gymnase, recouvert d’une fresque classée qu’il fallait préserver, nous a pour le moment joué des tours. Les techniciens ont constaté que les fondations, datées du milieu des années 60, étaient défaillantes. Il a fallu consolider l’ensemble, ce qui a pris un peu de temps. » En septembre prochain, les lycéens burgiens auront à disposition un bassin nautique performant. Ils n’auront pas à attendre aussi longtemps pour profiter de la salle de musculation et des vestiaires, bons compléments du plateau sportif synthétique livré dès septembre 2015. Ces équipements indispensables sont annoncés pour le printemps. « La musculation est dorénavant inscrite dans le référentiel de formation, explique Thierry Dosch. Elle s’est imposée comme une activité sportive à part entière. Une salle aménagée de bric et de broc existait déjà dans l’ancien gymnase. Elle était régulièrement utilisée par l’UNSS (fédération des sports scolaires) et les jeunes pendant leur temps libre entre deux cours. Ça dépasse le phénomène de mode et les filles sont autant concernées que les garçons ! »

Autre bon point selon le conseiller régional et député Les Républicains de Bourg et de la Bresse : le respect, depuis 2014, de l’obligation de réalisation d’heures d’insertion pour les entreprises titulaires du chantier : « L’exécution des marchés de travaux est assortie de cette contrainte. Et ce n’est pas rien en termes d’emploi : 20 844 heures pour l’opération de restructuration générale et 1 800 heures pour la réhabilitation de l’ensemble piscine-gymnase » se félicite Xavier Breton.

 

L’Espace Auvergne-Rhône-Alpes intègre la cité scolaire

« On ne pouvait pas laisser passer l’opportunité ! », affirme le conseiller régional et député burgien Xavier Breton. Créé au lendemain des élections régionales de 2004, l’Espace de Bourg-en-Bresse de la Région Auvergne-Rhône-Alpes était jusque là installé dans les locaux d’un ancien magasin de meubles, à proximité de la plupart des lycées de la ville. En effet, dans un rayon de 300 m se trouvent les lycées publics Carriat, Lalande, Quinet, Pardé et les lycées privés Saint-Pierre et Saint-Joseph. « La réhabilitation complète de la cité scolaire Carriat nous offre l’occasion de faire de sérieuses économies tout en conservant un point d’ancrage territorial indispensable, poursuit le parlementaire. Nous n’aurons plus à assumer d’importants coûts de location et de fonctionnement. » Le nouvel Espace ARA, lieu d’informations et d’animations autour des compétences et des missions de la Région ouvert au public, disposera d’une entrée spécifique dès son déménagement, prévu pour le mois d’avril.

Repères

63,9 M€ d’investissement

(56,3 M€ pour la restructuration de la cité scolaire, 1,3 M€ pour les raccordements des réseaux et redevances, 6 M€ pour l’ensemble gymnase-piscine)

43 000 m2  de surface totale bâtie (sur une superficie de 5,5 ha)

(27 900 m2 de surface restructurée pour le lycée, 2 400 m2 de surface restructurée pour le gymnase-piscine , 3 700 m2 de surface neuve)

Maîtrise d’œuvre : équipe Strates (69 et 01), Rouillat (69), Quadriplus (69) pour la restructuration générale et équipe Mégard Architectes (01) pour le gymnase et la piscine

Entreprises : groupement Floriot (01, 69), Reverdy (01) et FPEL (69)






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer