AccueilAinBourg-en-Bresse veut « débitumer » ses cours d'école

Bourg-en-Bresse veut « débitumer » ses cours d'école

Ramener des végétaux, replanter des arbres pour faire de l'ombre… et gagner 6 ou 7°C en période de canicule : la cité burgienne déclare la guerre aux îlots de chaleur !
Bourg-en-Bresse veut « débitumer » ses cours d'école
J.-M.P. - Le maire de Bourg-en-Bresse, Jean-François Debat, à l'heure de la rentrée des classes.

Ain Publié le ,

Les rentrées scolaires sont depuis toujours le moment d'annonces en tous genres de la part des élus, venus accueillir des écoliers souvent partagés entre la nostalgie des vacances et le plaisir de retrouver les copains. Les enseignants fraîchement nommés reçoivent aussi leur part d'attention. À Bourg-en-Bresse, la tradition a été respectée et le premier magistrat, Jean-François Debat, est venu prendre la température dans deux des seize groupes scolaires de la ville.

Son annonce la plus forte a été la « débitumisation » et la végétalisation des cours de récréation pour lutter contre les îlots de chaleur. « Nous devons nous adapter progressivement aux évolutions climatiques, a affirmé le maire. Les cours d'école sont des réserves de chaleur. Nous envisageons donc un programme de végétalisation, de gestion des eaux pluviales et de création de zones "potagers". À l'issue d'un diagnostic technique, un appel à projet sera lancé à destination des conseils d'écoles pour construire ensemble un plan pluriannuel d'aménagement. L'objectif est de retirer le bitume sur une partie des cours pour planter des végétaux, générateurs d'ombres et de fraîcheur naturelle. Nous choisirons des essences d'arbres pour recréer de l'ombre. Selon des études, la différence de température peut atteindre jusqu'à 6 ou 7°C ! » Le projet des élus burgiens a trouvé sa premier supportrice en la personne de Marilyne Rémer. L'inspectrice d'académie, directrice des services de l'Education nationale dans l'Ain, a assuré Jean-François Debat de son soutien : « Le réchauffement climatique est aussi notre préoccupation, a-t-elle déclaré. Tout comme, plus largement, le développement durable, l'appréhension du futur… Quelle sera demain l'éducation de nos enfants ? Avec quel enseignement ? Quels modes de rentrée scolaire verte ? »

Le maire de Bourg-en-Bresse a profité de l'occasion pour évoquer les travaux réalisés pendant l'été par les entreprises locales et les services municipaux. Les chantiers les plus importants ont été la réfection des sanitaires et de la ventilation de l'école Alphonse-Daudet (203 400 €). Ailleurs, des toitures ont été refaites, des façades isolées, des carrelages remplacés. L'informatique a reçu sa part, mais l'investissement le plus important est celui consacré au déploiement d'un plan numérique dans l'ensemble des écoles élémentaires. La Communauté d'Agglomération du bassin de vie (CA3B) et la Ville unissent leurs forces pour engager, sur quatre ans, une enveloppe de 1,33 M€.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 19 mai 2022

Journal du19 mai 2022

Journal du 12 mai 2022

Journal du12 mai 2022

Journal du 05 mai 2022

Journal du05 mai 2022

Journal du 28 avril 2022

Journal du28 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?