Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

BTP 01 : une tiède euphorie préservée en 2018

le - - Ain

BTP 01 : une tiède euphorie préservée en 2018
J.-M.P. - Les responsables de BTP 01 : Xavier Renaud (constructeur-aménageurs), Pierre Convert (président), Patrice Fontenat (vice-président en charge des TP)

Selon la fédération de l'Ain du Bâtiment et des Travaux publics, la conjoncture reste favorable en dépit du manque de main d'œuvre et des choix gouvernementaux.

« La croissance est bien partie pour se maintenir autour de 2 % jusqu'à fin 2018, mais nous n'en sommes plus aux 4,7 % des mois précédents. » Pierre Convert, président de la fédération de l'Ain du Bâtiment et des Travaux publics, imagine l'avenir proche avec un optimisme teinté d'hésitations. « Les difficultés de recrutement freinent la croissance de nos entreprises, répète-t-il. Au niveau départemental, nous avons connu en 2017 des volumes importants, ce qui peut justifier le tassement relatif actuel, surtout dans le domaine de la maison individuelle. Le mois d'août 2018 a été particulièrement difficile avec une baisse d'activité de 15 % par rapport à août 2017. Les modifications du Prêt à taux zéro (PTZ), raboté dans certaines zones, est une explication. Le nombre de contrats signés avec les constructeurs a baissé sur l'année. On peut donc s'attendre, au niveau des travaux, à une baisse d'environ 10 % au cours des six prochains mois ».

La fédération peut en revanche se consoler avec le secteur du Bâtiment non résidentiel. La surface des locaux mis en chantier a bondi de 32,3 % dans le département, celle des locaux autorisés de 42,7 %. « C'est énorme, se félicite Pierre Convert. Même au niveau de Rhône-Alpes, la progression est importante avec respectivement +11,7 % et +19,3 % ». Et après le très chaud, le tiède : « La rénovation énergétique ne décolle malheureusement pas (+1,2 %). Un fait qui est dû pour beaucoup aux choix du gouvernement, car c'est un marché très dépendant des aides de l'État ». Autre regret du président, le niveau des prix qui reste figé au plus bas : « Et pendant ce temps, la matière première et la main d'œuvre coûtent de plus en plus cher. Cela se vérifie aussi dans la maison individuelle, avec le prix du foncier qui grimpe et celui de la construction qui baisse ! »

Un premier forum recrutement le 13 mars

Du côté des Travaux publics, le vice-président Patrice Fontenat dresse un bilan plutôt positif : « Le marché dans l'Ain est porté par les travaux de voirie et la rénovation des réseaux. On parle de +5 % cette année. Mais l'activité est cyclique, dépendante des mandats municipaux. On s'attend à un tassement du volume en 2019, environ +2 %, parce que le coût des matières premières continue d'augmenter ».

Côté recrutement, même combat pour le Bâtiment et les TP : « Nous avons le travail, mais pas les bras, insiste Patrice Fontenat. On a récupéré l'intérim mais, malgré cela, nous sommes au bout du système. Il y a quatre ou cinq ans, les jeunes se sont détournés de nos métiers. À cause de la crise, nous n'avions pas d'emplois à leur proposer. Nous en payons les conséquences aujourd'hui ». Ce constat a poussé la fédération à mettre le paquet dans la formation. « Nous avons lancé des opérations ambitieuses, des campagnes de communication pour convaincre les jeunes, explique Pierre Convert. Le problème, dans l'Ain, c'est le taux de chômage bas. Le 13 mars prochain, nous organiserons dans les locaux de notre siège à Bourg-en-Bresse notre premier forum du recrutement. Nos adhérents seront présents ».

Xavier Renaud a présenté, au nom de la section des constructeurs-aménageurs, le bilan de santé de la maison individuelle. « Nous sortons d'une période fleurissante qui a malheureusement vu arriver des pseudos maîtres d'œuvre qui passent outre le contrat de construction (CCMI), a expliqué l'entrepreneur de Replonges. Ce contrat préserve tout le monde : les sous-traitants, en donnant des garanties de paiement, et les particuliers, rassurés sur les garanties assurances, la qualité du travail et le respect des normes et des délais ».




Jean-Marc PERRAT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer