AccueilCAPEBTrophées des artisans du Patrimoine et Environnement de la Capeb : "Un gage de qualité"

Trophées des artisans du Patrimoine et Environnement de la Capeb : "Un gage de qualité"

Comme Nicolas Vandlair, adhérent de la Capeb Isère, ils ont participé aux éditions précédentes des Trophées des artisans. Alors pourquoi pas vous ?
Trophées des artisans du Patrimoine et Environnement de la Capeb : "Un gage de qualité"

CAPEB Publié le ,

Si les menuisiers, charpentiers, ébénistes et autres tailleurs de pierre sont, chaque année, nombreux à participer aux Trophées des artisans du patrimoine et de l’environnement, on y retrouve, en revanche, beaucoup moins d’agenceurs.

Et ça n’est pas Nicolas Vandlair, dirigeant fondateur de la société NVA Agenceur, qui dira le contraire. Pourtant, le professionnel, installé à Saint-Laurent-du-Pont, en Isère, a lui aussi été récompensé lors du rendez-vous annuel de la CAPEB.

"C’était en 2014. Je travaillais sur un chantier de restructuration totale d’une maison bicentenaire. Et la CAPEB m’a conseillé de déposer une candidature. Ce que j’ai fait."

Un gage de qualité pour les clients

Une initiative payante qui lui a, depuis, apporté une certaine crédibilité aux yeux de quelques clients. "Même si je ne fais pas beaucoup de rénovation de bâtiments anciens, c’est toujours sympa de pouvoir afficher le logo des Trophées sur mon site ou mes supports de communication. C’est quelque chose de valorisant, qui plaît bien aux particuliers qui souhaitent faire appel à moi. Pour eux, c’est un gage de qualité, même s’ils ne connaissent pas forcément les Trophées."

Un touche-à-tout de l’artisanat

Depuis sa récompense, Nicolas Vandlair, véritable touche à tout de l’artisanat – il possède, en plus du brevet de technicien d’agenceur, un CAP d’ébénisterie et un CAP bois et matériaux associés -, a continué à faire grandir son entreprise.

"Je fais aujourd’hui principalement de la modernisation de maison de particulier, explique celui qui est également administrateur à la CAPEB Isère et préside un groupement d’artisans. Mais j’aime aussi beaucoup travailler sur des chantiers patrimoniaux. C’est une façon de redécouvrir des savoir-faire ancestraux. Et selon moi, c’est la meilleure école. Celle où on doit encore se salir les mains et où les machines n’ont pas forcément leur place." L’essence même de l’artisanat en somme.

Alors, forcément, pour Nicolas Vandlair, candidater pour les Trophées ne peut être qu’une bonne idée. "Je le dit à ceux qui hésitent encore : ça n’apportera que du positif à vos entreprises. Pour moi, ce rendez-vous doit continuer de grandir. Et devenir l’égal des Journées du patrimoine."

Vous êtes artisan du bâtiment, une association, une collectivité… ces trophées sont pour vous ! Pour participer ou en savoir plus : https://www.capeb.fr/actualites/trophees-patrimoine-et-environnement-20e-edition
Partager :

20e édition des Trophées des artisans du Patrimoine et Environnement


Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

Journal du 01 septembre 2022

Journal du01 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?