AccueilSavoieChambéry métropole : Et « Cristal Habitat » vit le jour…

Chambéry métropole : Et « Cristal Habitat » vit le jour…

Après 25 ans de mutualisation progressive de leurs fonctions stratégiques et opérationnelles, Chambéry Alpes Habitat et la SAIEM de la ville fusionnent en une seule entité d'agglomération.
Chambéry métropole : Et « Cristal Habitat » vit le jour…
Bruno Fournier - De gauche à droite, Xavier Dullin, Alexandra Turnar, Nicolas Gigot et Michel Dantin scellent la fusion

Savoie Publié le ,

Pour conserver et développer l’intégralité des activités des deux organismes et réunir l’ensemble du personnel, c’est le statut de société d’économie mixte locale qui a été privilégié. Ce dernier permet non seulement de gérer et développer les cœurs de métier que représentent la construction et la gestion de l’habitat locatif social, l’accession sociale à la propriété, mais aussi le développement de l’immobilier commercial et d’activité, pour un aménagement équilibré et dynamique. Chambéry Alpes Habitat (créé en 1922) cède l’intégralité de sa branche d’activité à la SAIEM de Chambéry (existante depuis 1967). Avec près de 11 000 logements et équivalents et 35 000 m² de locaux d’activité, Cristal Habitat, adossé désormais à l’agglomération pour deux tiers de son capital et à la ville centre pour un tiers, devient l’opérateur immobilier public de référence du territoire.
Cristal était déjà le nom du bâtiment abritant le siège conjoint des deux organismes, dont les orientations stratégiques vont se poursuivre. Avec des objectifs indispensables au territoire et à ses 125 000 habitants pour l’accès de tous au logement, l’accompagnement immobilier du développement économique, le renouvellement urbain des quartiers, centres villes et centres bourgs, les services locatifs et la maintenance patrimoniale. Dans tous ces domaines, le projet stratégique à 10 ans décline des engagements précis et chiffrés de 400 M€ d’investissement.
L’excédent issu de la liquidation de Chambéry Alpes Habitat, attribué à Chambéry métropole et à la ville de Chambéry, permettra une augmentation de leur part dans le capital et l’attribution de subventions pour des opérations de réhabilitation ou de développement immobilier locatif social. Par ce biais, la ville de Chambéry et l’agglomération renforcent leur position en devenant actionnaires à 82 % de l’entreprise publique locale, constituant un outil d’intérêt général des plus appropriés.

B.F

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?