Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Chantiers isérois : le Département donne le feu vert

le - - Isère

Chantiers isérois : le Département donne le feu vert
© Archives JBA - D'ici début mai, le chantier des Archives départementales à Saint-Martin-d'Hères pourra reprendre

De concert avec les entreprises concernées et les acteurs du BTP, son président Jean-Pierre Barbier a décidé de rouvrir les chantiers, à l'arrêt depuis un mois, afin de contribuer à la reprise d'activité. Deux critères prédominent : urgence et sécurité.

Dès le début de la crise, le Département, principal donneur d'ordre en Isère, a décidé de mettre en pause tous ses chantiers, afin de se conformer à l'exigence sanitaire du confinement et pour permettre à notre système de santé de faire face au choc épidémique. Ces cinq semaines de mise à l'arrêt, initié le 24 mars, ont été mises à profit pour évaluer la reprise de chacun des chantiers départementaux sur la base de deux critères : l'urgence et la sécurité.
Dans un communiqué daté du 21 avril, le Département précise que « l'urgence s'apprécie selon deux volets : il peut être urgent de finir un chantier pour la pérennité de l'infrastructure concernée, qui peut courir un risque sérieux de dégradation en cas d'arrêt prolongé ; il peut être urgent aussi, de finir un chantier pour répondre à un calendrier contraint indépendant de la volonté du Département, comme dans le cas du nouveau collège de Champier, qui doit ouvrir à la rentrée scolaire prochaine ».

« Certains travaux ne peuvent être reportés »

Le premier critère de l'exécutif départemental reste la sécurité, écrit-on encore : « Il s'agit tout d'abord de la sécurité des ouvriers et autres intervenants sur les chantiers. Sur ce point, de concert avec les professionnels du BTP, le Département avait conditionné la reprise à l'obtention de consignes claires du gouvernement. Début avril, le gouvernement a publié le Guide de préconisations sanitaires pour la continuité des activités de construction [avec le concours de l'OPPBTP, Ndlr]. Comme le demande le guide, l'étude de la reprise se fait chantier par chantier, dans un dialogue entre l'ensemble des intervenants et en considérant, en plus des risques habituels, le risque sanitaire inhérent à la propagation du Covid-19 dans l'ensemble des tâches menées sur un chantier. La situation sanitaire impose ainsi de reprendre, avant le redémarrage effectif des travaux, l'ensemble des documents de prévention, d'ajuster l'organisation des chantiers pour réduire la co-activité, la circulation des personnes, les calendriers d'intervention, la gestion des flux de matériau, etc. Il s'agit ensuite de la sécurité des Isérois. Le Département est maître d'ouvrage d'un certain nombre de chantiers qui assurent la sécurité de nos concitoyens, à l'instar d'infrastructures routières ou de protections contre les risques naturels. Certains travaux doivent donc avoir lieu et ne peuvent être reportés de manière prolongée ».

Une soixantaine de grands chantiers concernés

Certains chantiers ont déjà repris. C'est le cas des travaux de terrassement du collège Lucie Aubrac et ceux d'aménagement du plateau sportif à Grenoble, ou encore des travaux de reconstruction du pont de La Buissière. Les travaux de génie civil pour le déploiement du Très haut débit (tranchée, pose de fourreau et chambres télécom) reprennent dans le Roussillonnais, le Trièves, dans le Sud Grésivaudan, ainsi que le tirage de la fibre optique dans plusieurs secteurs de l'Isère...
D'ici début mai, d'autres grands chantiers reprendront. Parmi eux, le nouveau collège de Champier, les travaux du collège Marcel Mariotte à Saint-Siméon-de-Bressieux, du collège Marcel Cuynat à Monestier-de-Clermont, et du collège Jacques Prévert à Heyrieux, mais aussi des futures Archives départementales à Saint-Martin-d'Hères. De la même façon reprendront les travaux de la déviation d'Aoste, du giratoire de la Balmette, à Villard-de-Lans, ainsi que plusieurs chantiers de rénovation de chaussée et l'aménagement des locaux techniques du réseau THD (noeud de raccordement optique).




Caroline THERMOZ-LIAUDY
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer