AccueilRhôneCommissariat du 9e arrondissement : une rénovation hors du commun

Commissariat du 9e arrondissement : une rénovation hors du commun

Spart, promoteur immobilier lyonnais, mène, depuis le début de l'année, la rénovation complète du commissariat du 9e arrondissement de Lyon. Un chantier délicat qui se déroule en site occupé et avec de lourdes contraintes en matière de sécurité.
Perspectives du futur commissariat. Photos DR
DR - Perspectives du futur commissariat. Photos DR

Rhône Publié le ,

C'est une rénovation pas vraiment comme les autres. Depuis début 2021, le commissariat du 9e arrondissement, à Lyon, se refait une beauté. Le bâtiment béton des années 50 va laisser place à un bâtiment ultra-moderne, habillé d'un bardage champagne irisé, proche du ton “gold” des Archives départementales du quartier de la Part-Dieu.

L'histoire commence en 2019. Le promoteur immobilier lyonnais Spart se porte acquéreur de ce bâtiment de 1500 m², jusqu'ici propriété du groupe parisien Perial. Ce bâtiment de trois niveaux accueille un locataire pas comme les autres : le ministère de l'Intérieur. Il fallait donc reconduire le bail et lancer les travaux sur un site qui allait rester actif.

Aussi, Spart a dû faire face à plusieurs contraintes pour mener à bien les travaux. Tout d'abord, “le site est occupé 24 heures / 24. De plus, son accès doit nécessairement être sécurisé. Enfin, il existe une obligation de service public : le commissariat doit continuer à pouvoir recevoir du public même pendant le chantier”, explique Geoffrey Darjinoff, président du groupe Spart.

Un bâtiment 100 % autonome

Les travaux ont donc débuté début 2021. Première étape : le désamiantage en site occupé. “Aujourd'hui, nous sommes sur la deuxième tranche de travaux. Nous attaquons le rez-de-chaussée et avons déjà livré le premier étage”, précise Geoffrey Darjinoff. Un gros travail d'isolation est notamment prévu. Isolation par l'intérieur, mais aussi par l'extérieur. La pose du fameux bardage champagne est prévue pour les mois de septembre et octobre.

Cette double isolation, associée à la pose de panneaux photovoltaïques et à une optimisation de la consommation énergétique, permettra au bâtiment d'être autonome au niveau énergétique. “Sur ce projet, nous allons bien au-delà des minimas réglementaires”, assure Geoffrey Darjinoff. Montant total des travaux : 2 millions d'euros. Une opération réalisée “avec nos fonds propres et un financement bancaire”, ajoute-t-il. Le bâtiment devrait être livré fin 2021.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

Journal du 01 septembre 2022

Journal du01 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?