Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Concept vapeur, le spécialiste stéphanois de la désinfection

le - - Loire

Concept vapeur, le spécialiste stéphanois de la désinfection
© Concept Vapeur

L'entreprise ligérienne Concept vapeur conçoit des appareils de bio nettoyage vapeur normés. Utilisés dans les hôpitaux ou encore en Ehpad, la demande est en hausse de 20 % pour la petite entreprise qui propose une alternative aux procédés chimiques.

Nettoyer et désinfecter sans produits chimiques. Voici le pari qu'on fait, en 2013, Jean-Christophe Martinez et Philippe Saby. Ces deux anciens de la marque italienne Polti ont passé le cap du matériel produit en masse et « connoté électroménager » pour se consacrer à la conception, la fabrication et l'assemblage de nettoyeurs désinfectants vapeur, à usage professionnel, notamment des hôpitaux tels l'assistance publique hôpitaux de Paris, les CHU de Lille et Grenoble et Dijon, des Ehpad et établissements hôteliers.

Il s'agit d'un matériel qui émet de la vapeur et détruit les germes. « Notre matériel a une capacité de désinfection égale aux détergents chimiques et est efficace sur des espaces inaccessibles à la main, à raison d'une vitesse de passage de 10 cm par seconde. Il est normé pour supprimer les virus encapsulés de la famille des Coronavirus », complète Philippe Saby. Certains appareils sont constitués d'une chaudière inox de cinq litres, efficace à six bars, soit une température d'ébullition de 158°C. « Notez que le staphylocoque est détruit à une température de 62°C », relèvent les concepteurs. Les machines sont utilisées pour le nettoyage de fond, dans les blocs, les chambres, notamment pour retirer le chimiofilm laissé par les produits détergents. Elles répondent à la norme Afnor conforme NFT-72-110.

Hausse de 20 % des ventes

Depuis leurs locaux de la rue Nicéphore-Niepce, à Saint-Etienne, les deux associés gèrent de A à Z la fabrication et la commercialisation, auprès de distributeurs, de 400 appareils de bio nettoyage par an. Mais ça, c'était avant la crise sanitaire. « Avec le Covid-19, nous enregistrons une hausse des ventes de 20 %, affirme Philippe Saby. Nous avions la trésorerie et les stocks nous permettant d'assurer la demande, donc nous sommes réactifs et pouvons livrer en un à deux jours, même des produits faits quasiment sur-mesure ».

Vendues entre 1 000 et 3 000 € pièce, ces machines sont certifiées Origine France Garantie, la majorité des sous-traitants étant dans la Loire.




Journal du Bâtiment et des Travaux publics LA RÉDACTION

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer