AccueilRhôneOptimisme relatif pour le BTP

Optimisme relatif pour le BTP

La fédération BTP Rhône et Métropole avait mis les petits plats dans les grands pour présenter ses vœux le 31 janvier dernier à l'Abbaye Paul Bocuse, face à quelque 500 invités : personnalités, artisans et entrepreneurs du Bâtiment et des Travaux publics.
Optimisme relatif pour le BTP
© Michel Godet

Rhône Publié le ,

Samuel Minot, président de la fédération BTP Rhône et Métropole, a insisté sur son ambition d'« être la fédération référente de l'ensemble des entreprises du Bâtiment et des Travaux publics, reconnue et influente auprès des élus et décideurs du Rhône et du territoire métropolitain ».

Ce dernier en a profité pour décrypter une actualité en demi-teinte, globalement en hausse comme la création d'emplois, mais pénalisée par diverses mesures, dont le recalibrage du PTZ et du dispositif Pinel. Des mesures qui ont eu pour conséquence la chute impressionnante de 40 % des commercialisations et de 20 % des permis de construire dans ce domaine.

Autres soucis d'inquiétudes évoqués par Samuel Minot, les reports successifs du PLU-H, la rareté et le prix du foncier, l'augmentation des contraintes architecturales ou encore la flambée des prix de l'immobilier, qui n'est pour autant pas liée à une quelconque hausse des coûts de la construction.

Au-delà des prochaines élections, qui pourraient ralentir le marché, la profession demeure optimiste mais vigilante, et veut voir dans un certain nombre de mesures des indicateurs passant au vert : Crédit d'impôt pour la transition énergétique, moratoire pour la taxation du Gazole non routier (GNR), ou encore l'investissement de 9 Md€ par Action Logement, sur pression du Medef et de la CPME. Et le président de conclure : « Le BTP représente 10 % de l'activité économique du territoire. N'oublions pas que nous sommes avant tout des bâtisseurs, des entrepreneurs et des constructeurs ! »

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?