Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Covid-19 et activités : l'Organisme professionnel de prévention du BTP met à jour ses préconisations

le - - Actualités

Covid-19 et activités : l'Organisme professionnel de prévention du BTP met à jour ses préconisations
batiweb.com

Suite au nouveau protocole national publié par le ministère du Travail, l'OPPBTP a fait évoluer son guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction.

Face à la poursuite de la pandémie de Covid-19, l'Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP) a fait évoluer son guide de préconisations de sécurité sanitaire.

Cette nouvelle version du guide donne la définition des lieux collectifs clos appliquée aux chantiers, et adapte les dispositions sanitaires sur le port du masque et leur transcription sur les chantiers, avec des particularités à prendre en compte.

Chantiers "clos" : la même règle que dans les ateliers

Sur les chantiers considérés comme des lieux collectifs clos (chantiers clos et couverts à partir du moment où tous les ouvrants extérieurs sont posés, par niveau ou en totalité) : application des règles et des dérogations qui prévalent dans les ateliers.

Il est possible de ne pas porter de masque pour les collaborateurs, dès lors que les conditions de ventilation/aération fonctionnelles sont conformes à la réglementation ; que le nombre de personnes présentes dans la zone de travail est limité ; que ces personnes respectent la plus grande distance possible entre elles, y compris dans leurs déplacements, et portent une visière et que l'activité de travail ne nécessite pas une protection respiratoire spécifique.

Plus simple en extérieur

Sur les chantiers en extérieur : le port du masque n'est pas obligatoire, sauf en cas de travail à moins d'un mètre d'une autre personne ou de doute sur la possibilité d'organiser le travail pour respecter la distance minimale d'un mètre. Pour les travaux exposés aux intempéries, l'association d'un écran facial ou d'une visière est recommandée pour protéger le masque de la pluie.

Sur les chantiers extérieurs non-clos dans l'espace public, les entreprises sont invitées à se rapprocher des autorités compétentes pour convenir des éventuelles dérogations. En cas de chantier clos séparé de l'espace public (palissade pleine haute par exemple), le port du masque n'est pas obligatoire.

Un protocole pour les déplacements collectifs

Le port du masque est obligatoire lors d'une intervention chez une personne à risque de forme grave de Covid-19 ou chez une personne malade.

L'OPPBTP met aussi à jour les recommandations concernant les déplacements en voiture. Ainsi, la présence de plusieurs salariés dans un véhicule est possible, à la condition que chacun porte un masque, de respecter le protocole d'hygiène des mains et qu'il existe une procédure effective de nettoyage/désinfection du véhicule.

L'OPPBTP enrichit par ailleurs les documents pratiques mis à disposition des entreprises, avec l'édition d'une fiche « Adaptation et dérogations au port du masque ». Cette fiche, comme l'ensemble des outils et documents, sont rassemblés dans la Boîte à Outils Covid-19 disponible sur le site preventionbtp.fr.

La nouvelle version du guide est disponible sur le site internet de préventionbtp.fr.




Journal du Bâtiment et des Travaux publics LA RÉDACTION

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide