AccueilActualitésCovid-19 : L'Auxiliaire, au service de ses sociétaires

Covid-19 : L'Auxiliaire, au service de ses sociétaires

En cette période de crise, la mutuelle d'assurance spécialiste du BTP met tout en œuvre afin d'assurer la meilleure continuité de services et d'accompagner au plus près ses sociétaires.
Covid-19 : L'Auxiliaire, au service de ses sociétaires
DR

Actualités Publié le ,

De nombreux chantiers sont momentanément arrêtés. C'est pourquoi L'Auxiliaire reste très attentive aux situations individuelles de ses sociétaires, notamment financières. Elle a donc décidé de faire preuve de souplesse pour leur accorder des reports ou des échelonnements de paiement de leurs cotisations.

Certaines garanties doivent être maintenues et ce, malgré l'arrêt de l'activité

C'est le cas par exemple des garanties des contrats de dommages aux biens. Les bâtiments et leur contenu peuvent être sinistrés, qu'il y ait ou non activité, et les risques vol et vandalisme sont même potentiellement aggravés du fait de l'absence de personnes présentes sur site. De même, les garanties des dommages sur chantier doivent être maintenues, car elles restent elles aussi potentiellement mobilisables, même si les chantiers sont à l'arrêt.

Les garanties des contrats bris de machines peuvent être mises en jeu, même si l'engin est au repos (par exemple en cas d'incendie) et ici encore, dans l'intérêt des sociétaires, les garanties doivent être maintenues.

Les garanties des catastrophes naturelles et les garanties des attentats demeurent obligatoires dès lors que des garanties dommages sont souscrites.

Les garanties relevant de l'assurance décennale sont obligatoires et doivent donc être maintenues.

Les garanties de responsabilité civile peuvent être mobilisées, même si l'activité de l'entreprise est suspendue : dommages causés du fait des bâtiments et matériels d'exploitation, pollution, responsabilité après livraison ou après travaux, par exemple.

La garantie de la faute inexcusable de l'employeur peut également intervenir si un salarié, infecté par le Covid-19, met en cause son employeur.

À propos des contrats de flottes automobiles, de nombreux véhicules professionnels sont ou vont être immobilisés pour un temps incertain. L'Auxiliaire peut, au cas par cas, limiter les garanties de ces véhicules aux garanties essentielles : RC, Incendie et Vol. Dans ces cas, une demande écrite du sociétaire sera nécessaire (à noter que la RC Circulation doit rester assurée, même si les véhicules sont au repos, dès lors qu'ils restent en état de circuler).

Enfin, concernant les contrats « Tous Risques Chantiers », qui prévoient la cessation des garanties un mois après l'arrêt des travaux, la mutuelle d'assurance lyonnaise a pris la décision de proroger de manière automatique ses garanties d'un mois, ce qui donne un délai de couverture de deux mois après arrêt des travaux.

Les équipes de L'Auxiliaire sont en situation de télétravail et donc accessibles, que ce soit par messagerie ou par téléphone.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 19 mai 2022

Journal du19 mai 2022

Journal du 12 mai 2022

Journal du12 mai 2022

Journal du 05 mai 2022

Journal du05 mai 2022

Journal du 28 avril 2022

Journal du28 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?