AccueilActualitésCrise des matériaux : la Capeb, les industriels et les distributeurs jouent la carte de la solidarité

Crise des matériaux : la Capeb, les industriels et les distributeurs jouent la carte de la solidarité

La Capeb a signé une déclaration commune avec plusieurs distributeurs et fabricants de matériel. Objectif, limiter l’impact de la hausse des coûts.
Crise des matériaux : la Capeb, les industriels et les distributeurs jouent la carte de la solidarité
Shutterstock

Actualités Publié le ,

En deux ans, le secteur n’a pas été épargné par la hausse des prix des matériaux. Un phénomène qui n’a cessé de s’amplifier depuis l’invasion russe en Ukraine, rendant la situation encore plus instable pour les professionnels du BTP. De quoi inciter la Capeb ainsi que plusieurs distributeurs et fabricants* à faire front ensemble.

Maintenir les prix pendant 60 jours au moins

"Les dispositions du plan de résilience économiques et sociale sont insuffisantes, expliquent-ils dans une déclaration commune. En acteurs responsables, et compte tenu de l’ampleur de la situation, les signataires considèrent comme impératif d’être solidaires pour préserver le niveau d’attractivité dans le bâtiment."

Côté industriels et fabricants, les signataires se sont ainsi engagés à "intégrer dans leurs prix le juste coût de la hausse de l’énergie et des matières premières ; maintenir les mêmes prix, au moins sur une durée de 60 jours ; prévenir suffisamment les négoces et les entreprises de toute future hausse et répercuter dans les meilleures délais les baisses sur l’énergie et les matières premières".

Les distributeurs indiquent, eux, ne pas appliquer dans la mesure du possible la hausse sur les stocks ; prévenir les clients dans un délai maximum de huit jours de toutes hausses confirmées d’un fournisseur ; ; maintenir les mêmes prix, au moins sur une durée de 60 jours. La Capeb, de son côté, entend accompagner les entreprises sur le terrain pour faire acte de pédagogie auprès de leurs clients pour justifier les hausses des coûts. Elle incite également ses adhérents à limiter au maximum la durée de validité de leur devis et à introduire dès que possible des clauses de révision même dans les marchés privés.

*Les signataires : la Capeb, BDR Thermea, Berner, Coroxyl, Dimos, layher, Téréva, Urmet, Viessmann.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 septembre 2022

Journal du29 septembre 2022

Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?