AccueilActualitésCrise énergétique : l'U2P Auvergne-Rhône-Alpes veut un élargissement du bouclier tarifaire

Crise énergétique : l'U2P Auvergne-Rhône-Alpes veut un élargissement du bouclier tarifaire

Pour aider les TPE à faire face à la crise énergétique, l'l'U2P Auvergne-Rhône-Alpes réclame un élargissement du bouclier tarifaire et une simplification des aides Energo.
L'U2P s'inquiète de la flambée des prix de l'énergie.
Shutterstock - L'U2P s'inquiète de la flambée des prix de l'énergie.

Actualités Publié le ,

Malgré les réquisitions de personnel, la pénurie de carburants dure dans tout le pays. Et elle vient s'ajouter à un contexte énergétique déjà très tendu, avec des prix qui s'envolent. De quoi susciter une vraie inquiétude chez les chefs d'entreprise, notamment ceux de l'Union des entresprises de proximité (U2P), qui craignent pour leur activité et leurs salariés.

Crise de l'énergie : pour l'U2P, les TPE ne sont passez accompagnées

"L’U2P reconnaît à leur juste valeur les mesures gouvernementales visant à limiter l’impact de la hausse des tarifs du gaz et de l’électricité et à encourager la sobriété énergétique", indique l'U2P Auvergne-Rhône-Alpes.

"Malheureusement de trop nombreuses TPE sont aujourd’hui exclues du bouclier tarifaire du fait de leur niveau de consommation, et se retrouvent face à un mur, avec un prix de l’énergie multiplié par 10 voire 15 dans le cadre du renouvellement de leur contrat. Et cela malgré la charte signée la semaine passée entre l’Etat et les principaux fournisseurs d’énergie. Elles ne sont pas non plus éligibles à l’aide « Energo » visant à compenser les coûts énergétiques des entreprises qui consomment beaucoup de gaz et/ou d’électricité."

C'est dans ce contexte que l'U2P demande que "le bouclier tarifaire soit ouvert aux entreprises de moins de 20 salariés et accessible aux entreprises qui, en raison de leur activité fortement consommatrice d’énergie (fours, chambres froides…), dépassent aujourd’hui la puissance maximale autorisée pour être éligible à ce bouclier tarifaire (36 KVa).Les aides « Energo » doivent également prendre le relais et être simplifiées."

"Une fois encore, les petites entreprises se retrouvent en étaux entre un contexte défavorable et l’Etat qui n’adapte pas suffisamment ses dispositifs, indique Louis masson, président de l'U2P Auvergne-Rhône-Alpes. Il est urgent de réagir ; des entreprises de proximité se retrouvent déjà dans une grande détresse économique et envisagent même de fermer. “

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?