AccueilIsèreCroissance record et agrandissement pour MTB

Croissance record et agrandissement pour MTB

L'entreprise connaît un développement fulgurant : elle va agrandir ses deux sites de Trept et de Saint-Chef, dans l'Isère.
Croissance record et agrandissement pour MTB
© MTB

Isère Publié le ,

MTB est positionnée sur deux métiers autour du recyclage des matériaux. En premier lieu, elle est elle-même recycleur, traitant des déchets par broyage, puis tri automatisé pour en faire des matériaux purs prêts au réemploi (cuivre, aluminium, PVC…).

Cette activité se porte bien, avec une croissance de 20 % d'une année sur l'autre. MTB va l'étendre sur 3 000 m² supplémentaires, opérationnels en 2019 et qui permettront de continuer la progression vers le zéro rebut. MTB travaille avec des collecteurs indépendants soucieux d'innover, et a noué aussi des partenariats à long terme avec des grands noms comme Renault ou Serge Ferrari, qui souhaitent réintégrer une proportion significative de produits issus de l'économie circulaire. Le cuivre y figurera en bonne place, compte tenu de l'électrification croissante des véhicules. Or, MTB est particulièrement expert dans ce domaine.

L'usine de Saint-Chef doit déjà être agrandie

L'autre activité découle de la première. Il s'agit de construire des machines de broyage et de tri pour toutes sortes de recyclages, y compris de matériaux composites comme les câbles gainés ou les écrans plats. La croissance de cette branche a été de 100 % l'an dernier, et le chiffre d'affaires devrait être proche des 20 M€ en 2018. « Notre activité a augmenté deux fois plus vite que prévu : elle rattrape notre activité traditionnelle, qu'elle pourrait bientôt équilibrer et dépasser », indique David Ravet, responsable du développement. L'usine construite à Saint-Chef doit déjà être agrandie pour répondre à la demande : 4 500 m² d'ateliers vont être adjoints aux 2 300 m² existants. L'inauguration est prévue pour Noël. Et comme quarante personnes ont rejoint la société l'an dernier, 2 500 m² de bureaux et locaux sociaux vont aussi être ajoutés. Le site compte à ce jour 150 personnes, avec des recrutements à venir.

La gigantesque tour (une des plus grosses d'Europe produite par Mori Seiki) tourne déjà en 3X8 pour fabriquer les pièces mécaniques les plus importantes, alors que la société craignait une sous-utilisation lors de son acquisition audacieuse il y a deux ans. Cette entreprise, qualifiée de « petite » il y a cinq ans, devrait investir 21 M€ pour répondre à l'énorme croissance de ses marchés : ceux-ci sont portés par le durcissement de la réglementation et le refus de la Chine de continuer à importer les déchets.

« Nous inventons en ce moment les métiers de demain », indique David Ravet. De fait, MTB innove au quotidien et exporte dans le monde entier des « boxes », un concept révolutionnaire de mini-usines transportables, combinant divers process en fonction du besoin.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?