AccueilActualitésDans le Rhône, Buitex recycle le textile en isolant

Dans le Rhône, Buitex recycle le textile en isolant

Recycler, revaloriser, donner une seconde vie au textile. Voilà ce à quoi s'attèle Buitex en créant des isolants thermiques et phoniques à partir de vêtements ou de matières végétales.
Dans le Rhône, Buitex recycle le textile en isolant
Le crieur public

Actualités Publié le ,

Buitex, entreprise rhodanienne basée à Cours-la-Ville, valorise et recycle du textile. Le but étant d’en faire des isolants thermiques ou phoniques pour le secteur du BTP ou de l’automobile.

Buitex veut créer un cercle vertueux

La société, qui compte une quarantaine de salariés, a décidé pendant la pandémie de travailler avec des fournisseurs français pour éviter toutes problématiques d’approvisionnement. "Aujourd’hui, 90 % de nos produits viennent de France", assure le directeur commercial de Buitex, Loïc Geoffroy. Il affirme par ailleurs vouloir travailler avec "des industries locales qui souhaitent revaloriser leurs produits pour ainsi créer un cercle vertueux".

Une dynamique qui permettra à l’entreprise de répondre aux enjeux des fiches de déclaration environnementale et sanitaire mise en place par la RE2020.

Un matériau performant et avantageux

A destination du BTP, les produits que conçoit Buitex sont biosourcés et écosourcés. L’entreprise recycle des habits, de la toile de jute et du lin afin de pouvoir produire des isolants. Selon Loïc Geoffroy, ces matériaux présentent de nombreux intérêts : "Pour les bâtiments, ils ont une très grande capacité pour bloquer la chaleur. On les utilise donc généralement pour l’isolation des combles".

Outre l’avantage thermique qu’apporte ce concept, ces isolants assurent un confort non négligeable pour les entreprises de BTP. "Ce sont des matériaux très doux, ils ne sont pas pleins de poussière et cela représente un véritable plus pour les poseurs", souligne le directeur commercial. Pour l’instant, la société touche beaucoup le secteur des particuliers. Néanmoins, elle commence à se développer vers les maîtrises d'œuvre et les établissements publics.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

Journal du 03 novembre 2022

Journal du03 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?