AccueilSavoieRénovation de logements pour l'hébergement des salariés du Lyon-Turin

Rénovation de logements pour l'hébergement des salariés du Lyon-Turin

Gentianes et Perce-neige sont les premières réalisations d'un vaste programme de réhabilitations sur le parc de l'Opac de la Savoie, qui profitera également à l'ensemble de la population des villes de Maurienne.
Rénovation de logements pour l'hébergement des salariés du Lyon-Turin
©préfecture de Savoie - Responsables de l'Opac de la Savoie, préfet et élus du territoire lors de l'inauguration

Savoie Publié le ,

Le montant des travaux des immeubles Gentianes et Perceneige, à Saint-Jean-de-Maurienne, s'élève à 2,143 M€. Ces derniers concernent 56 logements, en grande partie occupés. Une réhabilitation qui cible avant tout une amélioration thermique : changement des huisseries, isolation thermique des façades et des toitures terrasses, isolation en plafond et sous-sol.

La ventilation et le système de chauffage ont également été rénovés. Enfin, la reprise des balcons, des façades et la création de halls d'entrée améliorent très signifi cativement l'aspect des bâtiments. Leur inauguration, en juillet dernier, était symbolique du vaste programme de réhabilitation de logements qui s'inscrit dans le Contrat de territoire Maurienne, support de la démarche « Grand Chantier Lyon-Turin ».

D'où la présence, autour du président de l'Opac de la Savoie Claude Giroud et de son directeur général Charles Vinit, du préfet Louis Laugier, responsable de la démarche, accompagné de ses partenaires (conseil régional, conseil départemental, TELT, syndicat du Pays de Maurienne) et des collectivités locales (Ville de Saint-Jean-de-Maurienne, communauté de communes Coeur de Maurienne-Arvan). Émilie Bonnivard, députée de la Savoie, était également de la partie. Gentianes et Perce-neige sont les premières réalisations d'un vaste programme de réhabilitations, qui vise à la fois à préparer l'accueil des salariés du Lyon-Turin et à requalifier le parc public de l'Opac au bénéfice de tous ses occupants.

Quatorze bâtiments sont concernés sur les villes de Saint-Jean-de-Maurienne, Saint- Michel-de-Maurienne, Fourneaux et Modane. Sur 374 logements, près d'un tiers sera disponible pour accueillir des salariés du Lyon-Turin. D'un montant global de 17 M€, le programme est subventionné à hauteur de 2,6 M€ par la Région, le Département et TELT avec le Fonds d'aménagement et de soutien territorial (Fast), chacun apportant un tiers de la subvention.

La réouverture progressive, en fonction des besoins, de neuf bâtiments fermés de l'Opac de la Savoie sur les quatre mêmes communes ainsi que Saint-André et Orelle est également en préparation, concernant 230 logements. Pour une meilleure insertion En mobilisant 350 logements, l'Opac pourra ainsi loger 560 salariés, seuls, en colocation ou accompagnés de leur famille. En parallèle, un programme d'intérêt général (PIG), initié en 2018, accompagne les bailleurs privés souhaitant louer leur bien à un salarié du Lyon-Turin.

L'objectif est de mobiliser 380 logements : des aides sont prévues pour la réhabilitation de 180 logements et un service d'intermédiation locative est proposé aux propriétaires qui le souhaitent pour faciliter la gestion. Toutes ces opérations en faveur du parc de logements mauriennais participent aussi à la requalifi cation des centres-bourgs et à la transition énergétique de la Maurienne, objectifs majeur de la démarche Grand Chantier.

C'est dans cette optique que ses partenaires et les acteurs locaux préparent l'accueil des salariés du Lyon Turin, la volonté étant de le faire en priorité dans le parc de logements disponibles de la Maurienne. Ce choix vise aussi à les insérer au mieux dans la vie locale, tout en off rant l'opportunité de réhabiliter des logements au bénéfice de l'ensemble des habitants et usagers du territoire.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?