Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Renouvellement urbain / Vers un nouveau visage des Minguettes

le - - Rhône

Renouvellement urbain / Vers un nouveau visage des Minguettes
©ES - 5 ans de travail, de relogement et de travaux préparatoires pour 5 secondes d'explosion

Il aura fallu 5 secondes vendredi 2 avril pour que disparaissent de l'horizon les 15 étages de la barre Monmousseau du plateau des Minguettes de Vénissieux.

Les 25000 tonnes de béton se sont effondrées laissant échapper un nuage de poussière sur tout le quartier pendant une dizaine de minutes. La montagne de gravats qui s'élève sur le site doit être dégagée d'ici à septembre, et la restructuration du secteur viendra ensuite, par phases, à partir de 2022-2023, selon la maire Michèle Picard, qui précise : « L'objectif est de remailler les quartiers entre eux, cette démolition est une étape importante de l'opération d'envergure Marché Monmousseau Balmes (23 hectares) qui vise à poursuivre l'aménagement du cœur du plateau en réorganisant le marché et développant une offre diversifiée de logements. Il s'agit également de mieux relier le quartier au centre-ville en soignant la qualité environnementale du projet. »

1026 logements neufs

Plus largement, le NPNRU (nouveau programme national de renouvellement urbain) comporte une requalification de la place du marché, la création d'une halle de marché, la programmation d'équipements : construction d'une crèche dans les Balmes, démolition puis reconstruction de l'école Charles Perrault, démolition du gymnase Jacques Brel puis construction d'un nouveau gymnase sur un autre emplacement, démolition puis reconstruction de la piscine Auguste Delaune ; création d'un parc linéaire d'1 ha dans les Balmes ; la construction de 1 026 logements neufs, la réhabilitation et résidentialisation de 260 logements de la résidence Édouard Herriot

La barre Monmousseau a été construite en 1967, sa démolition s'inscrit dans une longue lignée commencée le 9 juin 1983, et qui se poursuit actuellement avec la petite barre toute proche, accueillant 87 familles en cours de relogement, et sa démolition envisagée en 2023.

Coût : 12,5 millions

C'est dans le cadre du NPNRU qu'ICF Habitat Sud-Est Méditerranée, propriétaire et gestionnaire de l'immeuble rue Monmousseau, a organisé cette démolition ; une étape qui marque l'achèvement du vaste plan ayant permis de reloger les 197 ménages habitant la barre. Le matin du 2 avril, dès 6h30, les riverains des immeubles concernés par le périmètre d'évacuation ont été pris en charge dans des gymnases avec café et collation.

L'Etat, principal financeur à 80% via le NPNRU, a fait le total. Une démolition comme Monmousseau a mobilisé 12,5 millions d'euros (dont 6M€ de désamiantage) sur plus de trois ans de projet. Les autres financeurs sont la Métropole (10%) et le bailleur social ICF (filiale de la SNCF, 10%). 55% des familles ont été relogées sur Vénissieux, 38% sur la Métropole, 67 % dans le parc de logements du bailleurs ICF.

Démolition / grignotage ou explosion ?

Les deux techniques de démolition ont été étudiées : la démolition dite par grignotage et la démolition par explosion. ICF Habitat Sud-Est Méditerranée a retenu avec l'ensemble des parties prenantes la démolition par explosion. Cette technique permet d'avoir une démolition « immédiate » en limitant les nuisances de longue durée pour les riverains. La technique de foudroyage, détails.

Le curage et le retrait d'amiante

L'ouvrage a été débarrassé de tous ses matériaux secondaires (portes / cloisons / réseaux) et des matériaux amiantés. Les façades de l'immeuble étaient composées de panneaux préfabriqués dont les joints contenaient de l'amiante: 6000 mètres de joints ont dû être ainsi retirés sur l'ensemble des façades. L'amiante localisée en intérieur représentait la majeure partie des travaux de désamiantage : dalle de sol avec colle amiantée : 17 500m2, cloisons légères avec bande et colle bitumineuse : 2800 mètres, et des éléments ponctuels type enduit muraux, colle de faïence, plaque bitumineuse sous évier, mastic vitrier, etc…

L'affaiblissement/la foration

Afin de préparer la démolition, le bâtiment est affaibli avec le retrait d'environ 1000 tonnes de la structure béton, à des étages bien précis pour orienter la chute du bâtiment lors de l'explosion. Les murs restants sont forés sur ces étages dans toute leur longueur afin d'y introduire les charges d'explosif. Les étages concernés par ces mesures sont les rez-de-chaussée, R+1, R+5, R+9 et R+12. Afin de contenir les fragments de béton et projections lors du tir, les murs concernés sont enveloppés de grillage. Du géotextile vient également recouvrir le grillage afin de contenir les parties fines.

La démolition

La démolition s'effectue par détonation. Si les étapes de préparation se déroulent sur plusieurs mois, la démolition, quant à elle, ne prend que quelques secondes.

L'évacuation des gravats

Une fois la démolition réalisée, la vie de chantier reprendra son cours et les machines se succèderont pour évacuer tous les matériaux au sol jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien.

Les pelleteuses procèderont au déferraillage et au broyage des matériaux (outils utilisés : godets, broyeurs rotatifs, BRH). L'objectif de cette opération est d'avoir un matériau sain,trié, et prêt à être chargé en camion pour être concassé sur plateforme hors site. La ferraille est séparée et revalorisée.

Le volume de béton de l'opération étant estimé à environ 25 000 tonnes, plusieurs centres de traitement des bétons seront sollicités pour le traitement. Une fois sur plateforme, le concassage de ces matériaux est effectué (la granulométrie est choisie en fonction des besoins de la plateforme). Ces matériaux sont ensuite réutilisés principalement en travaux publics (sous couche routière, remblaiements, création de plateformes…).

© Johan Milani – Lyon Drone Service




Eric SEVEYRAT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer