AccueilMatérielLes distributeurs, loueurs et réparateurs face à un avenir compliqué

Les distributeurs, loueurs et réparateurs face à un avenir compliqué

Les DLR (distributeurs, loueurs et réparateurs de matériels de bâtiment) en région Auvergne-Rhône-Alpes ont tenu récemment leur rencontre à Lyon. Un secteur qui cherche encore un business model pérenne.
Hervé Rebollo, Patrice Duret, Christophe Gehin (JCB Lyomat).
©ES - Hervé Rebollo, Patrice Duret, Christophe Gehin (JCB Lyomat).

Matériel Publié le ,

Dans ce contexte de crise multiple, comment se porte le secteur ?

Patrice Duret, président région centre-est DLR : "Sur la région l’activité, a été bonne, voire très bonne sur 2021, en location, distribution et même manutention. Au premier trimestre 2022 également, avec un petit ralentissement sur la manutention. Toutefois, les clients achètent moins, et louent plus, on assiste probablement à un report des affaires."

Hervé Rebollo, délégué général national DLR : "Les délais de livraison des machines sont tels (18-24 mois), et les prix ont tellement augmenté (environ+30 % à 2 semaines de la livraison)… Les clients préfèrent louer. Le problème de la profession ce n’est pas l’activité, qui est bien là, c’est Ia guerre des prix. Les loueurs ont vu leurs prix chuter de 17 % depuis 10 ans. Le secteur ne parvient pas à tenir ses prix. Tout va être location à moyen terme. On parle de la valeur d’usage, mais le business model à court terme n’est pas là."

Et les carburants ?

Patrice Duret : "On a de plus en plus de litiges entre les loueurs et les clients, car on en est à quelques litres près par machines, tellement le prix au litre a bondi. Si un client loue une dizaine de machines avec trois ou quatre litres de différence, cela commence à chiffrer."

En chiffres

Les distributeurs de matériel de BTP emploient en Aura 2 090 personnes, pour un CA de 897 M€, soit 12 % du marché France. La construction représente un peu plus de 6 % de la valeur ajoutée régionale, soit une part équivalente à celle observée en Bretagne ou en Normandie et légèrement supérieure à la moyenne France.

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, les loueurs de matériel de BTP emploient plus de 4 140 personnes et dégagent un CA de 637 M€, soit 13% du marché national. La région se classe 2e au niveau France, derrière l’Île-de-France.

Les fournisseurs de matériel de manutention emploient en Auvergne-Rhône-Alpes plus de 580 personnes pour un CA de près de 200 M€, soit 11 % du marché France.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?